NOUVELLES
16/05/2017 15:48 EDT | Actualisé 16/05/2017 16:30 EDT

Poile, Dorion et Chiarelli sont les finalistes au titre de d-g de l'année

NEW YORK — David Poile, des Predators de Nashville, Pierre Dorion, des Sénateurs d'Ottawa, et Peter Chiarelli, des Oilers d'Edmonton sont les trois finalistes au titre de directeur général de l'année dans la Ligue nationale de hockey.

Le scrutin a été mené à l'issue du deuxième tour des séries éliminatoires auprès des directeurs généraux de la ligue et d'un comité réunissant des dirigeants du circuit et des journalistes venant de médias écrits et électroniques. Le vainqueur sera connu le 21 juin à Las Vegas.

Le travail de Poile a aidé les Predators à mériter une participation aux séries éliminatoires pour la 10e fois en 13 saisons, et à se qualifier pour la finale d'association pour la première fois de leur histoire.

De nombreux membres de l'édition actuelle des Predators ont été repêchés par Poile et développés au sein de l'organisation. C'est notamment le cas du meilleur marqueur de l'équipe, Viktor Arvidsson, choisi au 112e rang en 2014. Arvidsson se joint à un groupe de joueurs qui inclut le gardien Pekka Rinne et les défenseurs Roman Josi, Matthias Ekholm et Ryan Ellis.

En lice pour la quatrième fois pour cet honneur, qu'il n'a encore jamais gagné, Poile a aussi été actif sur le marché des transactions, notamment le 29 juin 2016 lorsqu'il a fait l'acquisition du défenseur P.K. Subban, quelque cinq mois après l'ajout de l'attaquant Ryan Johansen.

De son côté, Dorion, nommé à cette fonction en avril 2016, a aidé les Sénateurs à retourner aux séries éliminatoires après une absence d'un an et à se qualifier pour la finale d'association pour la première fois depuis 2007. Les premiers gestes d'importance de Dorion ont été l'embauche de l'entraîneur-chef Guy Boucher et de l'entraîneur associé Marc Crawford.

Dorion a également mis la main sur le centre Derick Brassard avant le début de la saison avant d'ajouter aux rangs de l'équipe les vétérans Alexandre Burrows, Viktor Stalberg et Tommy Wingels.

Quant à Chiarelli, il a vu les Oilers prendre part aux séries pour la première fois depuis 2006 et bondir de 33 points au classement par rapport à la saison précédente. Il a notamment bonifié la brigade défensive en obtenant Adam Larsson en retour de Taylor Hall et en faisant signer un contrat au joueur autonome Kris Russell.

Chiarelli a aussi ajouté du muscle à son équipe avec l'embauche de Milan Lucic, le 1er juillet dernier, et de la profondeur au centre en obtenant David Desharnais à la date limite des transactions.

C'est la première fois que Chiarelli, qui a occupé les mêmes fonctions avec les Bruins de Boston entre 2006 et 2015.