NOUVELLES
16/05/2017 10:50 EDT | Actualisé 16/05/2017 14:31 EDT

Pas de transition: Trestman et Popp viseront les sommets dès 2017

MONTRÉAL — Embauchés le 28 février dernier, le directeur général Jim Popp et l'entraîneur-chef Marc Trestman ont effectué une refonte complète des Argonauts de Toronto. Mais pas question de s'accorder une année de transition. Les deux hommes visent le sommet de l'Association Est dès 2017, même si l'équipe a été exclue des séries en vertu de sa fiche de 5-13 l'an dernier.

«Je ne pense pas avoir déjà amorcé une saison en pensant que, sur papier, je n'avais pas l'équipe pour remporter le titre dans l'Est, a noté Popp, qui a passé les 21 saisons précédentes à la barre des Alouettes de Montréal, au cours d'une téléconférence. Je pense que nos chances sont aussi bonnes que qui que ce soit présentement. Quand vous regardez les équipes d'année en année, elles ne sont probablement jamais aussi bonnes, ni aussi mauvaises qu'elles semblaient l'être.

«Ce que j'ai découvert ici, c'est qu'il y a de bonnes fondations, tant chez les joueurs qu'au sein de l'organisation. Parfois, ça ne prend que des changements mineurs pour relancer une équipe dans la bonne direction. Il faut que vous soyez un peu chanceux en même temps, mais je pense avoir les fondations pour être extrêmement compétitifs dès cette année.»

Plus pragmatique — un trait que les journalistes montréalais lui connaissent bien —, Trestman a nuancé les propos de son patron.

«Je ne pense pas aussi loin que ça en avant. Nous ne tentons que d'être la meilleure équipe que nous puissions être aujourd'hui. C'est de cette façon que j'aborde une campagne.»

Alouettes 2.0

Quand les deux hommes sont arrivés en poste, ils ont analysé les éléments à leur diposition, que ce soit sur le terrain ou du côté administratif. Plusieurs changements ont été effectués et Popp n'a pas hésité à venir fouiller dans son ancien carré de sable pour améliorer son club.

Ainsi, pas moins de cinq joueurs — le receveur S.J. Green, le secondeur Winston Venable, le plaqueur Alan-Michael Cash, le joueur de ligne défensive Jeff Finley et le joueur des unités spéciales Kyle Graves — sont passés des Alouettes aux Argos. Un sixième, Jeff Perrett, s'était entendu avec Popp, mais a pris sa retraite depuis.

Plusieurs à Montréal ont qualifié de raid les acquisitions du nouveau d.g. torontois. Mais ce dernier a rappelé qu'il n'avait utilisé qu'une page du livre de jeux déjà employée par ses adversaires à l'époque où il oeuvrait dans la Belle Province.

«C'est arrivé pendant des années: il y a toujours de bons joueurs à Montréal et les équipes ont souvent récupéré ceux que nous avons choisi de ne pas garder ou encore ceux que nous avons échangés. C'est la même chose maintenant. Quand je vois de leurs joueurs qui deviennent disponibles, si je juge qu'ils peuvent nous aider, alors je vais les chercher.»

Ray encouragé

L'un de ceux qui est encouragé par les nombreux changements apportés à la formation, c'est le quart-arrière Ricky Ray. Alors qu'à la fin de la dernière campagne, il avait laissé la porte ouverte à un possible départ, le vétéran n'a pas hésité à embarquer dans le «projet Popp-Trestman».

«Je suis très excité de faire partie de cette équipe, (...) j'aime beaucoup la direction que prend cette organisation, a noté le footballeur de 37 ans, qui amorcera sa 15e saison dans la Ligue canadienne. J'ai affronté les équipes de Jim pendant toutes ces années, alors que Montréal était l'une des meilleures équipes du circuit. J'ai pu admirer leur talent et les succès qu'ils ont connus. Sous Marc, ils étaient si bien préparés, si disciplinés. Je suis chanceux de pouvoir jouer sous les ordres de ces deux gars. J'ai encore beaucoup à apprendre, même à mon âge.»

Trestman a aussi lancé des fleurs à son nouveau quart.

«Je me sens très chanceux de m'amener à Toronto avec un joueur du calibre de Ricky Ray. Comme avec Anthony Calvillo, Ricky a prouvé au cours des années qu'il est un grand leader, un leader intelligent, un passeur très précis et un gagnant. Il y a plusieurs similarités entre les deux situations et je suis très excité à l'idée de revenir dans la LCF avec la formation que nous avons.»

L'équipe entreprendra à la fin du mois son camp d'entraînement, qui aura lieu à l'Université York. Elle lancera sa saison le 25 juin, en accueillant les Tiger-Cats de Hamilton.