NOUVELLES
16/05/2017 10:53 EDT | Actualisé 16/05/2017 12:09 EDT

L'offre de McKesson pour Groupe Uniprix est acceptée à 95 pour cent

MONTRÉAL — L'offre d'achat du géant pharmaceutique McKesson Canada pour mettre la main sur le Groupe Uniprix a été acceptée par 95 pour cent des pharmaciens-actionnaires de l'entreprise québécoise.

Les actionnaires de la chaîne de 330 pharmacies avaient été convoqués en assemblée à Drummondville, mardi, pour se prononcer sur la transaction annoncée le 12 avril et dont le montant n'a pas été dévoilé.

Le Bureau de la concurrence du Canada ainsi que la Cour supérieure du Québec doivent donner leur feu vert respectif.

Cette acquisition permettrait à la montréalaise McKesson Canada, filiale du géant américain du même nom et déjà propriétaire de 275 pharmacies Proxim, d'exploiter un réseau qui compte plus d'établissements au Québec que les 382 du Groupe Jean Coutu (TSX:PJC.A).

En mars 2009, McKesson — déjà distributeur des médicaments pour Uniprix — avait retiré son offre après que les pharmaciens indépendants de la chaîne québécoise se furent prononcés contre l'entente d'acquisition.

Par voie de communiqué, le président et chef de la direction d'Uniprix, Philippe Duval, a estimé que la transaction allait permettre d'assurer un «avenir prometteur aux pharmaciens indépendants d'Uniprix».

— — —

Un portrait des pharmacies au Québec:

Groupe Jean Coutu: 382

Familiprix: 358

Uniprix (incluant Uniprix Santé et Uniprix Clinique): 330

Proxim: 250

Brunet (incluant Brunet Plus, Brunet Clinique et Clini Plus): 200

Pharmaprix: 172