NOUVELLES
16/05/2017 07:23 EDT | Actualisé 16/05/2017 08:09 EDT

Iran: un autre modéré se retire de la course à la présidence

TÉHÉRAN, Iran — Un autre candidat modéré s'est retiré mardi de la course à la présidence iranienne, cette fois au profit du président sortant Hassan Rouhani, lui aussi un modéré.

L'agence de presse IRNA rapporte que Eshaq Jahangiri a choisi de se rallier à M. Rouhani, ce qui réduit à quatre le nombre de candidats en lice en vue du scrutin de vendredi.

M. Jahangiri était l'un des vice-présidents de M. Rouhani.

Lundi, le maire de Téhéran, Mohammad Bagher Qalibaf, s'était retiré de la course pour se rallier à Ebrahim Raisi, un partisan de la ligne dure qui serait un proche du leader suprême, l'ayatollah Ali Khamenei.

Le vote de vendredi est perçu comme un référendum sur l'entente nucléaire de 2015.

L'actuel président Rouhani est donné comme favori pour l'emporter.