DIVERTISSEMENT
16/05/2017 01:46 EDT | Actualisé 16/05/2017 01:49 EDT

Fred Dubé s'en prend au Gala Artis

Louis Longpré/Flickr

Fred Dubé est bien connu pour ses prises de position et ses opinions tranchées.

L’humoriste s’en prend cette fois-ci à l’organisaton du Gala Artis et, comme à son habitude, il ne mâche pas ses mots.

Dans un texte partagé sur Facebook ce lundi 15 mai, Dubé qualifie notamment l’événement de «pipée d’opium pour les enfants».

«À de nombreuses reprises, j’ai entendu des producteurs dire que les téléspectateurs ont l’intelligence mentale d’un enfant de cinq ans. Pour nous aider à dormir, les producteurs remplissent leur pipe de vedettes palliatives et nous soufflent le Gala Artis dans le visage. Ainsi, le téléspectateur, transformé en camé, chasse le dragon dans un monde parallèle : le star-système», s’exclame l’artiste, qui présentait plus tôt cette année le spectacle «Anarcho-Taquin»

Il poursuit : «La fête de la télé, qu’y disent. On récompense la petite bourgeoisie télévisuelle déjà survalorisée pendant que le Québec subit encore les effets funestes de l’austérité et que de nombreux métiers et groupes citoyens sont dévalorisés. C’est un concentré de disgrâce. Avec leurs tuxedos et leurs robes trop chères, leurs dents trop blanches, leurs cennes «bleachées», ils défilent sur un tapis rouge comme l’aristocratie du XVIIIe siècle en faisant des bebye au peuple en pamoison devant le veau d’or.»

«J’accuse le star-système de nous détourner du bien commun, de vendre notre culture à des corporations psychopathes et de tenir en otage le rôle de l’artiste. Le seul trophée que méritent les vedettes de la télé, c’est un pot Mason plein d’pisse», conclue l’humoriste.

Galerie photo Les gagnants du 32e Gala Artis Voyez les images