NOUVELLES
16/05/2017 06:31 EDT | Actualisé 16/05/2017 06:32 EDT

La Vérif: combien coûte le 375e de Montréal?

Un milliard. Plus précisément, 1 023 524 138, 00$. C'est la facture estimée du 375e anniversaire de Montréal à la suite de vérifications effectuées par Radio-Canada. Et ce ne sont pas seulement les Montréalais qui défraient la note.

Un texte de François Cormier

De ce milliard, 87 % sera consacré à des infrastructures qui dureront. Il s'agit de legs ou de projets à grand déploiement comme l'illumination du pont Jacques-Cartier (39,5 millions), le réaménagement du parc Jean-Drapeau (73,4 millions), la réhabilitation de la gare maritime et de la jetée Alexandra au port de Montréal (78 millions). En tout, Radio-Canada a recensé 42 projets considérés comme legs ou dont l'approbation a été justifiée par les célébrations.

Radio-Canada a également pris en compte les augmentations de certains budgets municipaux, nécessaires avec cet anniversaire. Par exemple, des employés supplémentaires ont été engagés à la Ville de Montréal. Le budget du service de police (SPVM) a également été majoré, en partie pour les festivités.

La Société du 375e bénéficie quant à elle d’un budget de 125 millions de dollars consenti par la Ville de Montréal, les gouvernements du Québec et du Canada ainsi que 12 partenaires privés. Elle refuse de dévoiler le détail des dépenses et renvoie plutôt Radio-Canada à la publication de son dernier rapport annuel qui date... de 2015.

Qui paie la note?

Sans surprise, ce sont les gouvernements (donc les citoyens) qui paient la part la plus importante de la facture.

  • Montréal : 41 %
  • Québec : 32 %
  • Canada : 5 %
  • Autres : 22 % (Communauté métropolitaine de Montréal, entreprises privées, Port de Montréal, etc.)

Le bureau de la ministre du Patrimoine du Canada, Mélanie Joly, a précisé que certains de ces projets ont reçu du financement pour d'autres raisons que le 375 anniversaire de Montréal. Radio-Canada a tout de même inclus ces montants dans ses calculs puisque la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec reconnaissent officiellement ces projets comme legs du 375e.

Par ailleurs, deux entreprises privées ont refusé de dévoiler les coûts de projets qu'elles vont léguer à Montréal. Dans les deux cas, les insfrastructures n'ont pas été prises en considération dans les calculs.

Notre méthode

Radio-Canada a d'abord recensé tous les projets à l'aide de sources et de documents officiels. Elle a ensuite contrevérifié ses calculs avec les instigateurs de chaque projet. Elle a validé de nouveau les chiffres avec la Ville de Montréal, le gouvernement du Québec et celui du Canada. Toutes les données ont été compilées entre le 25 avril et le 9 mai 2017.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo 17 terrasses où s'évader à Montréal Voyez les images