DIVERTISSEMENT
16/05/2017 11:02 EDT

Bell courtise les «débranchés» du câble avec un nouveau service de télé en ligne

baona via Getty Images
Woman hand holding remote control at home.

Bell a dévoilé lundi Alt Télé, un service de diffusion en ligne visant à attirer les nombreux Canadiens qui abandonnent la télé câblée au profit de Netflix, de CraveTV ou d'Amazon Prime Video.

Le service (Alt TV en anglais) permet aux téléspectateurs de regarder des émissions en direct sans récepteur, soit à l’aide d’appareils tels qu'Apple TV (le service sera offert sur Android plus tard), les ordinateurs, les tablettes numériques et les téléphones intelligents. Les abonnés ne pourront regarder les émissions sur plus de deux écrans à la fois.

L’abonnement mensuel de base à ce service s’élève à 14,95 $ pour 30 chaînes, qui incluent les réseaux canadiens Radio-Canada, TVA, Télé-Québec, V, CBC, CTV, Global et City, et les chaînes américaines ABC, CBS, FOX et NBC.

Des forfaits plus coûteux sont également offerts, et des chaînes (jusqu'à 500) en direct et sur demande peuvent être choisies à la carte.

Par contre, afin d’accéder au nouveau service, les utilisateurs doivent déjà être abonnés à l’Internet Fibe de Bell, et le nouveau service ne permet pas l’enregistrement en direct des contenus.

Alt Télé est lancé dans un premier temps au Québec et en Ontario. Il sera ensuite offert dans les provinces maritimes et au Manitoba.

Ce service de Bell est semblable à PikTV, récemment lancé par Telus et offert en Colombie-Britannique et en Alberta.

Une importante migration d'abonnés

Depuis quelques années, le nombre de Canadiens qui se désabonnent de la télévision câblée et adoptent les services de diffusion en ligne est en nette hausse.

Un groupe de recherche sur la convergence estime que les abonnements diminueront de 2 % cette année. La perte d'abonnés sera de 247 000 en 2017, comparativement à 220 000 l'an dernier, calcule The Convergence Research Group. Selon le rapport, 3,8 millions de foyers, soit 26 % d'entre eux, n'utilisaient pas un service traditionnel de télévision l'année dernière.

Ces pertes d’abonnés pourraient s’accélérer au cours des prochaines années.

Aux États-Unis, les câblodistributeurs ont perdu 762 000 abonnés lors des trois premiers mois de 2017, selon la firme de recherche MoffettNathanson. Cette perte est énorme par rapport à 2016, alors que 141 000 foyers américains avaient annulé leur abonnement au câble lors de ces mêmes trois premiers mois.

LIRE AUSSI :

» Xavier Dolan dévoile les premières images de son prochain film

» Les bandes-annonces qu'il ne fallait pas rater cette semaine

» Les nouveautés de la semaine sur Netflix Canada

À voir également :

Galerie photo Les nouveautés de la semaine sur Netflix Canada Voyez les images