NOUVELLES
15/05/2017 06:39 EDT | Actualisé 15/05/2017 06:42 EDT

Pétrole: la Russie et l'Arabie saoudite appuient les baisses de production

Bloomberg via Getty Images
Khalid Bin Abdulaziz Al-Falih, Saudi Arabia's energy minister, left, speaks as Alexander Novak, Russia's energy minister, looks on during a news conference on the sidelines of the Belt and Road Forum for International Cooperation in Beijing, China, on Monday, May 15, 2017. Saudi Arabia and Russia said they favor prolonging oil-output cuts by global producers through the end of the first quarter of 2018, setting a firmer timeframe for a likely extension of the curbs into next year. Crude prices jumped. Photographer: Qilai Shen/Bloomberg via Getty Images

La Russie et l'Arabie saoudite appuient le maintien pendant encore près d'un an des réductions de production internationale de pétrole.

Les deux pays, qui sont d'importants producteurs, estiment que cette mesure à demeurer en vigueur jusqu'à la fin du premier trimestre de 2018 contribuerait à une stabilisation et à une prévisibilité du marché de l'or noir.

La décision engloberait les membres de l'Organisation de pays exportateurs de pétrole (OPEP) de même que ceux qui n'en font pas partie.

En novembre dernier, les membres de l'OPEP se sont entendus pour réduire de 1,2 million de barils la production quotidienne de pétrole. Le mois suivant, 11 pays producteurs qui ne font pas partie de l'OPEP ont ajouté à la production internationale une coupe de 558 000 barils, chaque jour.

LIRE AUSSI:

» Eh oui, les excréments des poulets pourraient valoir de l'or

» La demande pour le pétrole ralentira encore

Voir aussi:

Galerie photo Les 12 véhicules les plus polluants en vente aujourd'hui Voyez les images