NOUVELLES
11/05/2017 11:12 EDT | Actualisé 11/05/2017 11:20 EDT

Trump prendra son temps pour revoir sa politique sur le climat (Tillerson)

Donald Trump prendra son temps pour revoir sa politique en matière de climat, a assuré jeudi son secrétaire d'Etat Rex Tillerson, alors que le président des Etats-Unis a repoussé à fin mai sa décision sur une éventuelle sortie de l'accord de Paris.

"Aux Etats-Unis, nous réexaminons à l'heure actuelle nombre de politiques importantes, notamment l'approche de l'administration Trump sur le changement climatique", a déclaré M. Tillerson devant le Conseil de l'Arctique réuni en Alaska.

"Nous sommes sensibles au fait que chacun d'entre vous à un point de vue important et vous devez savoir que nous prenons le temps de comprendre quelles sont vos inquiétudes", a déclaré le nouveau ministre américain des Affaires étrangères devant les sept autres pays membres du Conseil de l'Arctique (Canada, Russie, Norvège, Danemark, Islande, Suède et Finlande).

"Nous n'allons pas nous précipiter pour prendre une décision. Nous allons travailler pour prendre la bonne décision pour les Etats-Unis", a assuré M. Tillerson.

La présidence américaine du Conseil de l'Arctique avait débuté il y a deux ans sous le mandat du secrétaire d'Etat démocrate John Kerry, un défenseur passionné de la lutte contre le réchauffement climatique et cheville ouvrière de l'accord de Paris conclu fin 2015 par 196 pays.

Durant sa campagne, Donald Trump avait promis d'"annuler" cet accord historique multilatéral, mais il a depuis du mal à trancher et a reporté sa décision à la fin du mois de mai.

Il a toutefois signé fin avril un décret ordonnant un réexamen des restrictions imposées par son prédécesseur Barack Obama à l'exploration et à l'exploitation offshore de pétrole et de gaz, notamment en Arctique.

dc/nr/kal