NOUVELLES
11/05/2017 12:42 EDT | Actualisé 11/05/2017 15:43 EDT

Trois buts rapides permettent à la Russie de blanchir le Danemark 3-0

PARIS — La Russie a inscrit une quatrième victoire consécutive au Championnat mondial de hockey en blanchissant le Danemark 3-0.

Les trois buts des vainqueurs ont été inscrits en 70 secondes au deuxième vingt.

À son premier départ avec l'équipe nationale, le gardien danois de 21 ans George Sorenson a d'abord tenu bon, mais les attaques incessantes de la Russie ont finalement eu raison de lui.

C'est d'abord le défenseur Bogdan Kiselevich qui l'a battu, à 15:36 de la deuxième. Seulement 18 secondes plus tard, Sergei Plotnikov a doublé l'avance des siens. Le jeu ne s'est poursuivi que pendant 52 secondes avant que Nikita Gusev ne complète la marque.

Sorenson a tout de même connu un excellent match, réalisant 30 arrêts et étant nommé joueur pas excellence du Danemark.

La Russie (3-1-0-0) mène le groupe A avec 11 points, deux points devant la Lettonie, qui s'est inclinée 2-0 en fin de journée devant la Suède.

À Paris, la République tchèque a bombardé le filet de la Norvège de 32 tirs, mais le gardien Lars Haugen n'a cédé qu'une fois, devant l'attaquant Jan Kovar en prolongation pour permettre aux Tchèques de gagner 1-0.

L'ailier des Bruins de Boston David Pastrnak a bien alimenté Kovar de derrière le filet de Haugen, qui a été déjoué d'un tir juste au-dessus de la jambière droite.

La Norvège, qui avait battu les Tchèques une fois, au Mondial 2010, n'a envoyé que 10 tirs au but. Malgré tout, le gardien Pavel Francouz a dû se signaler, notamment avec un arrêt de la mitaine sur un tir de Ken Andre Olimb, en deuxième.

Il s'agit d'un premier jeu blanc au Mondial pour Francouz.

Cette victoire a permis à la République tchèque (1-2-0-1) de se hisser à égalité au troisième rang avec sept points. La Norvège (2-0-1-1) et la Finlande (2-0-1-1) ont aussi sept points, mais la République tchèque a un meilleur différentiel de buts.