NOUVELLES
11/05/2017 16:31 EDT

Scandale Volkswagen : la dernière tranche d'indemnisations aux États-Unis est approuvée

La justice américaine approuve le dernier volet des indemnisations de Volkswagen aux propriétaires de véhicules diesel truqués pour échapper aux contrôles de pollution.

Le feu vert accordé par le juge californien Charles Breyer concerne les 78 000 propriétaires de grosses cylindrées (3 litres), les derniers à n'avoir pas été indemnisés.

Le volet nord-américain du scandale a coûté plus de 22 milliards de dollars à Volkswagen.

Au total, le géant allemand, qui a plaidé coupable de fraude et d'obstruction à la justice aux États-Unis, aura indemnisé quelque 600 000 clients américains, notamment en rachetant ou en remettant aux normes leurs voitures et en leur versant des indemnités en liquide.

Volkswagen avait reconnu en 2015 avoir équipé 11 millions de voitures d'un logiciel minimisant le niveau réel des émissions de gaz nocifs lors des contrôles de pollution.

Le groupe reste toutefois visé par de nombreuses enquêtes dans le reste du monde par rapport à ce scandale.