NOUVELLES
11/05/2017 16:11 EDT

Retour au travail pour les pêcheurs de Sept-Îles

Après presque une semaine de repos forcé en raison de la météo, les pêcheurs et les crabiers de Sept-Îles retournent en mer.

Les 50 travailleurs de l'usine de transformation UMEK de Sept-Îles sont restés à la maison, une situation qui s'est aussi produite à Baie-Trinité.

Le gestionnaire de la pêche autochtone pour l'agence AMIK, Serge Langelier, ne croit pas que la saison sera écourtée. Il indique que les crabiers ont encore 14 semaines pour pêcher les quotas de crabes qui leur sont alloués.

Nous n’avons pas de temps à perdre, mais on ne laissera pas le crabe à l’eau non plus.

Serge Langelier, gestionnaire de la pêche autochtone pour l’agence AMIK

La saison est bien entamée pour les crabiers, mais la situation est toute autre pour les pêcheurs de turbot et de flétan, pour qui la saison se résume à quelques sorties. Travailleur au parc d’hivernage de Sept-Îles, Clovis Poirier affirme que la situation est exceptionnelle cette année.

On parle de 50 ans. Je ne me souviens pas de ça, je suis trop jeune.

Clovie Poirier, travailleur au parc d'hivernage de Sept-Îles

Clovis Poirier indique également que le début de la saison a été difficile. L'accumulation de neige plus importante qu'à l'habitude a forcé les travailleurs à aller chercher du sable à la ville pour avoir accès à leurs bateaux en début de saison.

D’après les informations de Louis Garneau