NOUVELLES
11/05/2017 12:24 EDT | Actualisé 11/05/2017 15:45 EDT

Pohénégamook attend toujours de l'aide, deux ans après les inondations

La Ville de Pohénégamook attend toujours des compensations financières de la part du gouvernement du Québec, deux ans après les inondations majeures causées par des pluies diluviennes.

D’après les informations de Patrick Bergeron

Les élus de Pohénégamook dénoncent les factures toujours impayées par le gouvernement à la suite des inondations de juillet 2015.

Environ 30 % des sommes réclamées ont jusqu'ici été remboursées par la Sécurité civile. Les travaux de réfection s'élèvent à plus de 3,4 millions de dollars.

La mairesse Louise Labonté indique que les inondations des derniers jours dans la province rappellent de bien mauvais souvenirs à ses citoyens.

Elle réitère son soutien aux populations touchées, mais souligne que Québec ne doit pas se limiter à des promesses, mais doit aussi les concrétiser.

Si on veut protéger l’avenir, il faut régler le passé.

Louise Labonté, mairesse de Pohénégamook

Selon la mairesse de Pohénégamook, si Québec n'aide pas la Ville, les élus devront renvoyer la facture aux citoyens, qui pourrait correspondre à une hausse de 220 dollars par résident par année, pendant 20 ans.

« Pour régler le passé, on a besoin de cette aide financière, parce qu’on considère qu’on est au maximum de la capacité de payer de nos citoyens », a déclaré Louise Labonté.

En juillet 2015, des pluies torrentielles de 100 mm étaient tombées en moins de 24 heures, entraînant d'importants dommages aux infrastructures municipales et l'évacuation de plus de 75 résidences.