NOUVELLES
11/05/2017 03:48 EDT | Actualisé 11/05/2017 15:44 EDT

Les rebelles syriens kurdes déminent le barrage de Tabqa

BEYROUTH — Des rebelles syriens kurdes ont entrepris jeudi de déminer le barrage de Tabqa, le plus gros du pays, et la ville voisine du même nom, après les avoir repris à Daech (le groupe armé État islamique).

La capture de Tabqa représente une étape importante dans la campagne pour reprendre Raqqa, la capitale de fait des djihadistes. Les forces kurdes ont lancé leur offensive il y a sept semaines avec l'appui de la coalition américaine.

L'administration Trump a annoncé plus tôt cette semaine qu'elle fournira des armes plus lourdes aux Forces démocratiques syriennes. Ce groupe, qui est composé de combattants kurdes et arabes, a profité des frappes aériennes de la coalition américaine pour reprendre de vastes territoires dans le nord de la Syrie.

Raqqa se trouve à environ 40 kilomètres à l'est de Tabqa. Quelque 30 000 résidants auraient été déplacés depuis le début des combats pour le contrôle de Tabqa, le 21 mars.

Les Forces démocratiques syriennes ont annoncé jeudi le début d'une opération spéciale pour déminer le barrage et la région voisine.

On s'était inquiété, plus tôt cette année, que le barrage puisse être endommagé par les combats ou le manque d'entretien, ou encore qu'il ait été saboté par les djihadistes pour inonder la région.