NOUVELLES
11/05/2017 13:04 EDT | Actualisé 11/05/2017 15:45 EDT

Les progressistes-conservateurs en N.-É. présentent leur programme électoral

Le chef du Parti progressiste-conservateur de la Nouvelle-Écosse, Jamie Baillie, a dévoilé la plateforme électorale de sa formation, jeudi matin, à Halifax.

Il promet, s’il forme le prochain gouvernement, de présenter un budget équilibré durant les quatre années de son mandat.

Le parti prévoit un surplus budgétaire de 26 millions de dollars pour l’exercice 2017-2018, soit le même montant prévu dans le budget déposé par le gouvernement libéral sortant quelques jours avant le déclenchement des élections.

La santé, une priorité

En matière de soins de santé, les progressistes-conservateurs promettent d’augmenter le nombre de médecins de famille en consacrant 13,5 millions de dollars aux efforts de recrutement sur quatre ans.

Ils veulent aussi réduire le temps d’attente pour les soins à l’hôpital, et proposer des programmes pour inciter les professionnels de la santé à travailler en milieu rural.

Ils ont également l’intention d’annuler les compressions faites par les libéraux dans les soins de longue durée, et investir davantage pour les repas dans les centres de soins.

Enfin, M. Baillie promet d’améliorer les programmes et services en matière de santé mentale.

Maintenir et modifier des programmes

Les progressistes-conservateurs comptent maintenir des programmes et des mesures déjà annoncées et en modifier d’autres. Ils augmenteraient des investissements, mais ils n’ont pu préciser, jeudi matin, lesquels ils diminueraient pour atteindre quand même le surplus budgétaire.

Le parti de Jamie Baillie promet de maintenir la baisse de l’impôt des petites entreprises et l’allègement fiscal accordé aux particuliers dans le budget des libéraux.

Les progressistes-conservateurs veulent aussi rétablir le crédit d’impôt de l’industrie du cinéma, et d’augmenter à 34 millions de dollars le budget du programme.

Ils promettent d’améliorer l’accès à internet à haute vitesse dans la province.

Les progressistes-conservateurs espèrent réaliser des économies en renégociant l’entente sur le service de traversier à Yarmouth.

Ils comptent sur l’appui du fédéral pour consacrer au total 2 milliards de dollars à l’amélioration des infrastructures routières de la province.

Jaimie Baillie affirme que son parti va créer des emplois pour garder les jeunes dans la province, entre autres en développant le secteur des ressources naturelles. Il a déclaré que les jeunes n’auront plus besoin de travailler en Alberta ou ailleurs, et qu’ils pourront souper chaque soir avec leur famille en Nouvelle-Écosse.

Avec les informations d'Audrey Roy