NOUVELLES
11/05/2017 13:03 EDT | Actualisé 11/05/2017 13:20 EDT

Les mutins qui ont ébranlé la Côte d'Ivoire en janvier renoncent à leurs revendications

Les 8.400 soldats ivoiriens qui se sont mutinés en janvier ont "présenté leurs excuses" pour avoir ébranlé le pays et ont annoncé "renoncer à toute revendication d'ordre financière", lors d'une déclaration publique au Palais présidentiel d'Abidjan jeudi soir.

Le président ivoirien Alassane Ouattara a affirmé "croire à la sincérité de leurs paroles" et s'est dit certain qu'ils seront désormais des "militaires exemplaires", lors d'une cérémonie à la télévision nationale.

pgf/fjb