NOUVELLES
11/05/2017 10:27 EDT | Actualisé 11/05/2017 15:45 EDT

Le Collectif Sept-Îles Agir-Avenir satisfait des discussions avec le ministre Arcand

Deux membres du Collectif Sept-Îles Agir-Avenir étaient à Québec, mercredi, pour sensibiliser le ministre responsable de la Côte-Nord, Pierre Arcand, ainsi que le caucus du Parti québécois, aux réalités de la Côte-Nord.

Le président de la Chambre de commerce de Sept-Îles, Steeve Chapados, ainsi que le directeur de Transit Sept-Îles, Doris Nadeau, se sont déplacés à l’Assemblée nationale pour dresser un portrait de la situation économique de la Côte-Nord.

« J’ai adressé un portrait plus terrain de ce qui se passe sur notre territoire. Que ce soit à Baie-Comeau ou à Sept-Îles, le visage de la pauvreté change et il fallait que le ministre entende cette réalité-là », indique Doris Nadeau.

Le collectif salue la capacité d’écoute du ministre Arcand

Steeve Chapados affirme que cette rencontre s’est voulue très positive et que le ministre Arcand a été très attentif à leur cause. Les membres du Collectif sont d’avis que l’objectif de sensibilisation visé par ces discussions a été pleinement atteint.

« Autant du côté du gouvernement, du Parti québécois, c’était une excellente rencontre. Nous travaillons tous dans un but commun », indique Steeve Chapados. Le directeur de la Chambre de commerce de Sept-Îles a également affirmé que le ministre Arcand a mentionné d’entrée de jeu, lors de cette rencontre, qu’il était là pour améliorer le sort des Nord-Côtiers.

Les membres du Collectif Agir-Avenir Sept-Îles ont également souligné le regard humain que pose le ministre Arcand sur la politique.

Ces discussions avec le ministre Arcand et le Parti québécois s’inscrivent dans les démarches du Collectif Sept-Îles Agir-Avenir pour la création d’un fonds d’urgence qui permettra de soutenir les entreprises de la Côte-Nord.

Les deux membres du collectif ont également discuté de la création d’un fonds de diversification pour accélérer le développement des entreprises plus performantes ainsi que le développement de grands projets industriels tels que Mine Arnaud et Champion Iron Mines.