NOUVELLES
11/05/2017 02:26 EDT | Actualisé 11/05/2017 02:40 EDT

Fifa: l'ex-président de la CEJ nouveau président de la commission d'éthique

L'ex-président de la Cour européenne de justice, le Grec Vassilios Skouris, a été élu jeudi à la présidence de la chambre de jugement de la commission d'éthique de la Fédération internationale de football (Fifa), le tribunal interne de l'instance.

M. Skouris, désigné lors du 67e congrès de la Fifa à Bahreïn, remplace à ce poste pour un mandat de 4 ans le magistrat allemand Hans-Joachim Eckert.

Dans le même temps, la Colombienne Maria Claudia Rojas a été désignée à la présidence de la chambre d'instruction de cette commission où elle succède au Suisse Cornel Brobély, ancien procureur du canton de Zurich (Suisse).

Cornel Borbély, l'un des deux présidents de cette commission dont les mandats n'ont donc pas été renouvelés, a estimé mercredi que leurs évictions étaient "un revers dans la lutte contre la corruption" et signifiait "de facto la fin des efforts de réforme de la Fifa".

Par ailleurs, le Finlandais Olli Rehn, ancien vice-président de la Commission européenne, a été élu vice-président de la commission de gouvernance de l'instance.

Le président de cette commission chargée de redorer le blason de la Fifa après le pire scandale de corruption de son histoire, le Portugais Miguel Maduro, ancien ministre et ex-avocat général à la CEJ, quitte lui son poste seulement un an après son élection.

La Commission d'éthique qui a le pouvoir d'ouvrir des enquêtes et d'exclure à vie des membres de la Fifa, a suspendu pour 8 ans fin 2015 l'ex-président de la Fifa Joseph Blatter et l'ex-président de l'UEFA, Michel Platini, pour un paiement de 1,8 M EUR du premier au second.

Cette même commission avait ouvert en 2016 une enquête préliminaire à l'encontre de Gianni Infantino, président de la Fifa depuis février 2016, procédure qui avait ensuite été classée.

ebe/chc