DIVERTISSEMENT
11/05/2017 08:33 EDT | Actualisé 11/05/2017 08:34 EDT

Dwayne Johnson, alias «The Rock», pense qu'il y a «une vraie possibilité» pour qu'il soit candidat à la Maison Blanche

James Devaney via Getty Images
NEW YORK, NY - APRIL 08: Dwayne Johnson attends 'The Fate Of The Furious' New York premiere at Radio City Music Hall on April 8, 2017 in New York City. (Photo by James Devaney/WireImage)

Il y un an, il était tombé sur une tribune dans le Washington Post qui le citait comme candidat viable pour accéder à la présidence des États-Unis. Dwayne Johnson avait alors trouvé l'idée "intéressante" et le texte "amusant".

Dans une entrevue au magazine GQ, mise en ligne ce mercredi 10 mai, "The Rock" semble depuis s'être sérieusement penché sur la question. Tenter de s'installer dans le Bureau ovale? "Je pense que c'est une vraie possibilité", répond-il du tac au tac.

L'acteur américain de 45 ans, qui a refusé d'apporté son soutien - malgré les demandes - à Donald Trump comme à Hillary Clinton pendant la dernière campagne électorale, se considère comme un indépendant et explique que, selon lui, le sang froid est l'une des qualités principales que doit avoir un président.

"Je suis sûr à 100% qu'il gagnerait"

"J'aimerais voir un meilleur leadership. (...) Quand vous n'êtes pas d'accord avec un grand nombre de personnes, avec les médias, par exemple, je pense que ça devrait vous faire comprendre que vous pourriez faire mieux. Je pense que l'une des meilleures qualités d'un chef est de ne pas exclure les autres. Même si l'on n'est pas d'accord, il faut trouver une solution", juge "The Rock" quand on lui demande ce qu'il pense de la présidence actuelle.

"Si l'on n'est pas d'accord avec moi, surtout si cela vient d'un grand nombre de personnes, c'est que je passe peut-être à côté de quelque chose, donc c'est peut-être l'opportunité pour que je vois, que je comprenne cela", imagine-t-il.

Et quand le magazine demande au producteur d'"Alerte à Malibu" ("Baywatch", en VO), le film adapté de la célèbre série télé qui sort sur les écrans américains le 25 mai, ce qu'il pense d'un potentiel avenir politique pour l'acteur: "Je suis sûr à 100% qu'il gagnerait. C'est quelqu'un de très impliqué et qui tient vraiment aux gens, cela se ressentirait immédiatement". Alors, "The Roc"k 2020?

LIRE AUSSI :

» Trump destitué? Des parieurs professionels y croient

» Le doigt d'honneur de The Rock n'est pas passé inaperçu

VOIR AUSSI: