NOUVELLES
11/05/2017 09:26 EDT | Actualisé 11/05/2017 15:45 EDT

De « bonnes nouvelles » pendant les sondages, réclame le bureau du premier ministre de l'Î.-P.-É.

Le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard est dans l'embarras après la publication d'une note interne du bureau du premier ministre Wade MacLauchlan.

La ministre Tina Mundy a exposé, sans le vouloir, la stratégie des libéraux pour marquer des points auprès des électeurs pendant une période de sondage.

L'élue de Summerside voulait déposer à l'Assemblée législative les états financiers de son ministère. Elle y a agrafé, par erreur, l'exemplaire d'une note de service du chef de cabinet du premier ministre qui demande aux ministres libéraux de trouver des « bonnes nouvelles » à annoncer pendant une période de sondage.

Le document est désormais public.

La note de service révèle, entre autres, que le ministère des Services à la famille et aux citoyens que dirige Tina Mundy prépare une annonce de 7 millions de dollars pour du logement abordable.

À l'Assemblée législative, mercredi, le premier ministre Wade MacLauchlan a voulu tourner l'affaire en dérision. Il a déclaré que son gouvernement cherche toujours des manières de mieux faire connaître aux Insulaires les programmes sociaux auxquels ils ont droit.

Nous prenons tous les moyens possibles pour dire aux Insulaires que nous faisons du bon travail.

Wade MacLauchlan, premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard

Mais l'opposition n'entendait pas à rire.

Le député progressiste-conservateur James Aylward s'est dit ulcéré de voir le gouvernement faire un remue-méninge de bonnes nouvelles à annoncer pendant que des firmes de sondage mesurent les intentions de vote des Insulaires.

L'élu de Stratford a exhorté les libéraux à se préoccuper des vrais problèmes de la province plutôt que de leur image.

Je trouve insultant que le premier ministre prenne la situation à la légère. Où sont passées [ses] priorités pour qu'il en vienne à utiliser des programmes dont dépendent les Insulaires à des fins publicitaires?

James Aylward, député progressiste-conservateur de Stratford-Kinlock

Le gouvernement libéral de l'Île-du-Prince-Édouard demeure en tête des intentions de vote, mais la popularité de Wade MacLauchlan dégringole depuis l'an dernier. Selon les plus récents sondages, le premier ministre serait maintenant moins populaire que le chef du Parti vert, Peter Bevan-Baker.