NOUVELLES
11/05/2017 06:16 EDT | Actualisé 11/05/2017 06:40 EDT

Allemagne: Après l'attentat, Bartra pense déjà à gagner la coupe d'Allemagne

Marc Bartra, le défenseur espagnol blessé dans l'attentat contre l'équipe de Dortmund le 11 avril, affirme revenir avec "plus d'envie (...) que jamais auparavant" et parle déjà de jouer la finale de la Coupe d'Allemagne, le 27 mai contre Francfort.

"Quand je vois un ballon, j'oublie tout ce qui est autour de moi. J'ai envie de courir, de m'entraîner, de défendre et d'être avec mes coéquipiers, comme jamais auparavant", a-t-il dit jeudi devant la presse, après avoir repris l'entraînement la veille.

"J'espère pouvoir être dans l'effectif cette semaine ou la semaine prochaine", affirme le défenseur central, alors qu'il ne reste plus que deux matches de championnat à disputer.

Son but le plus important étant évidemment d'être prêt pour la finale de la Coupe à Berlin: "Après tous les titres que j'ai gagnés avec le FC Barcelone, je peux remporter une coupe dès ma première saison à Dortmund".

A Barcelone de 2011 à 2015, Bartra a notamment été associé à trois championnats dont deux doublés coupe/championnat, ainsi qu'aux victoires en Ligue des champions 2011 et 2015.

Seuls stigmates visibles de son cauchemar, une cicatrice de 5 cm sur le bras et une attelle, qui protège encore l'avant-bras opéré d'une fracture du radius. Le reste est dans sa tête: "La douleur, la panique, l'insécurité, ça a été le pire moment de ma vie", répète le père de famille de 26 ans.

"Je n'avais encore jamais vécu une situation semblable, et on ne sait pas comment on va se comporter, si on sera plus anxieux ensuite", a-t-il dit, heureux de constater que, pour lui, l'attentat a décuplé son bonheur de vivre.

De l'opération, il lui reste une petite douleur au bras qu'il a ressentie durant les premiers exercices avec le ballon. "Le médecin m'a dit directement que l'os avait été cassé par l'explosion et les éclats (...) les tendons et les ligaments n'ont par chance par été touchés".

Bartra a reçu des marques de soutien et de sympathie du monde entier, y compris du Japon, où des fans de Dortmund ont porté son maillot lors d'une rencontre locale.

Trois bombes avaient explosé le 11 avril au passage du bus de l'équipe de Dortmund, qui devait emmener les joueurs jusqu'au stade pour y disputer la demi-finale aller de C1 contre l'AS Monaco. Un policier à moto avait été blessé, ainsi que Marc Bartra.

L'auteur présumé de l'attentat a été arrêté: il avait spéculé sur une chute des actions en bourse du Borussia et voulait décimer l'équipe pour faire chuter les cours.

cpb/chc