DIVERTISSEMENT
09/05/2017 09:55 EDT | Actualisé 09/05/2017 10:06 EDT

Lydia Képinski remporte les 21e Francouvertes

La relève s’est illustrée de belle façon lundi soir, au Club Soda, dans le cadre des 21e Francouvertes. La finale, qui se jouait entre trois sérieux concurrents, a couronné Lydia Képinski face à Laurence-Anne et Les Louanges de François Roberge.

Laurence-Anne a su briser la glace avec sa partition folk-rock étrange et mystérieuse. L’artiste originaire de Kamouraska n’a pas eu de peine à s’imposer. Entourée de ses quatre musiciens, elle a hypnotisé l’audience de sa voix clair-obscur.

«C’est un plaisir d’être des amuse-gueules», a-t-elle lancé avant d’entamer Vipère, une chanson d’amour atmosphérique aux multiples tons mélodiques et punk rock. Un peu lourdaud le premier titre Si la Lune, mais la chanteuse s’est ensuite bien rattrapée, prenant ses aises au fil de la soirée, notamment pendant la prestation de Lampadaires.

Galerie photo Finale des 21e Francouvertes Voyez les images

Ont suivi, Vincent Roberge et sa formation Les Louanges. Sans manquer d’humour, le Lévisien de 21 ans a investi la scène avec quelques plaisanteries et six pièces musicales plutôt séduisantes allant du jazz (La poudre à canon) aux rythmes trip-hop (La bombe atomichaëlle).

Le sympathique jeune homme a offert son dorénavant fameux «rock fleuri» avec En d’dans de novembre, le tout accompagné de ses musiciens dévoués. Un moment solo apprécié du public avec la très réussie ballade Encéphaline.

Lunettes rondes et longs cheveux blonds, Lydia Képinski est apparue sur les lieux guitare à la main. «Bienvenue dans le club Lydia», a-t-elle dit en guise d’introduction. Tout un personnage derrière ce bout de femme baignée de pop mélodique, dont le répertoire a séduit le public jusqu’au jury.

On retiendra Andromaque, façon Cranberries ou l’entraînant Apprendre à mentir, sans oublier l’audacieux 360 jours, qui raconte une aventure amoureuse avec un garçon de 17 ans, pas encore majeur donc. Les propositions de Képinski alternent ainsi entre gravité et légèreté. Tout un univers original chez cette fascinante et prometteuse auteure-compositrice-interprète.

Les Francouvertes, dédiées cette année à la regrettée Andréanne Sasseville, se veut une rampe de lancement pour les chanteurs. Les années précédentes, le prestigieux concours a couronné de nombreux talents tels que Karim Ouellet, les Sœurs Boulay, Karkwa, Dead Obies, Loco Locass et Damien Robitaille.

LIRE AUSSI :

» Heureux lendemain pour Ludovick Bourgeois

» Louis-José Houde de retour à l'animation du Gala de l'ADISQ

» Si vous voulez que Nicki Minaj paie vos études, lisez ceci

À voir également :