Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un alpiniste de 85 ans meurt en tentant de reprendre son titre sur l'Everest

Un Népalais de 85 ans est mort samedi en tentant d'escalader le mont Everest pour regagner son titre perdu de personne la plus âgée au monde ayant accompli cet exploit, ont annoncé les autorités.

Min Bahadur Sherchan est mort au camp de base samedi, mais la cause de sa mort n'était pas claire, selon ce qu'a indiqué le chef du département de Tourisme du Népal, Dinesh Bhattarai.

Un responsable de l'alpinisme qui se trouvait sur place, Gyanendra Shrestha, a affirmé que la cause la plus probable est un arrêt cardiaque.

M. Sherchan, qui avait 17 petits-enfants et six arrière-petits-enfants, avait gravi l'Everest en 2008 à l'âge de 76 ans. Il était alors la plus vieille personne à faire une telle réalisation.

Son record a toutefois été battu en 2013 par le Japonais Yuichiro Miura, qui était alors âgé de 80 ans.

Avant de partir à la reconquête de son titre en s'engageant dans le mont, le mois dernier, M. Sherchan avait dit à l'Associated Press qu'il souhaitait, une fois son objectif atteint, voyager dans des zones de conflits pour propager un message de paix.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.