Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Election présidentielle 2017: Les Femen déploient une banderole contre Marine Le Pen à Hénin-Beaumont

Des militantes du groupe féministe Femen ont déployé une banderole pour "continuer à faire barrage au Front national" et protester contre Marine Le Pen, dimanche 7 mai, au jour du second tour de l'élection présidentielle.

"Marine au pouvoir, Marianne au désespoir", peut-on lire sur cette banderole déployée "près du bureau de vote de Marine Le Pen", à Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais. Elle a été installée sur un échafaudage de l'église de la ville, dirigée par Steve Briois, actuel président par intérim du FN.

Sur Twitter, le groupe a indiqué que "les activistes" avaient été "arrêtées et placées en garde à vue" après leur action à Hénin-Beaumont.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.