Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Une centaine de personnes assistent à l'unique débat de la course à la mairie du Haut-Madawaska

L'unique débat dans la course à la mairie de la nouvelle communauté rurale du Haut-Madawaska s'est tenu jeudi soir. Le premier maire de la communauté sera élu le 15 mai prochain parmi trois candidats.

Un texte de Kassandra Nadeau-Lamarche

Il s'agissait d'un débat devant public qui s'est déroulé à la salle des chevaliers de Colomb de Clair. Le débat a été organisé par la chambre de commerce du Haut-Madawaska et modéré par le directeur régional, journaux hebdomadaires, chez Brunswick News, Jean-Claude D'Amours . Les questions, préparées par des journalistes, étaient réparties entre quatre thèmes.

Les candidats Louis LaBrie, Jean-Pierre Ouellet et Réginald Nadeau avaient chacun une courte période de 30 secondes pour répondre à chaque question.

Par la suite, il y avait une période de débat de 90 secondes au terme de laquelle on passait à une nouvelle question. En tout, le débat a duré environ une heure.

Débat bien accueilli

Un peu plus d’une centaine de personnes ont assisté au débat. Beaucoup d’entre eux souhaitaient avoir plus d’information sur les trois candidats afin de faire un choix en connaissance de cause.

On a une décision à prendre le 15 [mai], et moi, personnellement, je veux une décision éclairée.

Par contre, un résident d'un district de service local était un peu déçu de certaines réponses, disant que les candidats avaient peu mentionné les DSL durant le débat.Les candidats ont également bien apprécié l'expérience et l'occasion de communiquer leurs idées et de faire valoir leurs opinions sur les divers enjeux auxquels fait face la communauté rurale. Ils se disent tous satisfaits de leur performance. Par contre, ils ont trouvé difficile le peu de temps alloué pour répondre aux questions.

Une nouvelle communauté de 4000 habitants

La nouvelle communauté regroupera quatre villages, soit Clair, Baker-Brook, Saint-Hilaire et Saint-François de Madawaska ainsi que cinq DSL, soit ceux de Saint-François, de Clair, de Baker-Brook, de Saint-Hilaire, de Lac-Baker et de Madawaska. En plus du maire, huit conseillers devraient également être élus le 15 mai, soit deux par quartier. Aucun conseiller ne sera élu sans opposition puisqu'au moins trois candidats se présentent dans chaque quartier. Les candidats élus entreront en poste le 1er juillet. Leur mandat durera jusqu'aux prochaines élections municipales, soit un peu plus de deux ans et demi.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.