Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Pöstlberger l'emporte au Giro, Michael Woods 75e

Lukas Pöstlberger (Bora) a surpris les sprinters pour enlever la première étape du Tour d'Italie, vendredi à Olbia. Michael Woods a fini 75e.

Pöstlberger a attaqué dans le sprint final et a gardé quelques mètres d'avance sur le premier peloton de 69 coureurs réglé par l'Australien Caleb Ewan.

L'Allemand André Greipel a terminé en troisième place devant l'Italien Giacomo Nizzolo, au terme des 206 kilomètres de cette étape d'ouverture de la 100e édition du Giro.

Pöstlberger, âgé de 25 ans, dispute son premier grand tour.

« C'est ma première vraie victoire chez les pros », a expliqué l'Autrichien.

Il a expliqué s'être retrouvé devant pour travailler en faveur de l'Irlandais Sam Bennett.

« Quand j'ai vu que personne n'était dans ma roue, j'ai poursuivi l'effort », a-t-il précisé.

Cette première étape a vu six coureurs s'échapper dès les premières minutes. Ils ont compté plus de 6 minutes d'avance, mais le peloton les a rattrapés à moins de 4 kilomètres de l'arrivée.

Le Canadien Michael Woods (Cannondale) a terminé 75e, dans le deuxième peloton, qui a croisé la ligne d'arrivée avec 13 secondes de retard sur le vainqueur du jour.

Son compatriote Svein Tuft (Orioca) a fini 190e, après avoir pris le 7e rang du deuxième sprint au 173e km.

Samedi, la deuxième étape affiche un profil plus ondulé, en moyenne montagne, entre Olbia et Tortoli (221 km) pour la deuxième des trois journées en Sardaigne.

Un col de deuxième catégorie (Genna Silana) est situé à l'entrée des 20 derniers kilomètres.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.