Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

PFR réduit sa production au Lac-Saint-Jean

Les droits compensatoires imposés par les États-Unis sur le bois d'oeuvre canadien forcent Produits forestiers Résolu (PFR) à réduire ses activités dans certaines de ses usines régionales.

L'entreprise diminue temporairement le nombre de factions de travail à Mistassini, Saint-Félicien, Saint-Thomas-Didyme, Normandin et Girardville. Le maire de cette dernière municipalité est déçu, mais peu surpris de la décision de PFR.

Michel Perreault espère que les 27 travailleurs de Girardville qui sont touchés par ce ralentissement vont rapidement pouvoir reprendre leur horaire habituel.

« Nous, ici à Girardville, depuis 2009 qu’il n’y avait pas eu d’arrêt majeur de production. On est quand même chanceux de ce côté-là. On espère que ça va se limiter à six semaines pis qu’après ça tout va reprendre. »

Le maire Michel Perreault pense que les Américains ont fait grimper les inventaires de bois d'oeuvre avant l'imposition des droits compensatoires.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.