Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ottawa ouvre la porte à d’importants changements dans certains services de traversier

Une proposition du gouvernement fédéral pourrait mener à l'arrivée de nouveaux exploitants pour trois services de traversiers dans la région des Maritimes, ainsi qu'à de nouveaux navires et à d'autres importants changements.

Des représentants du gouvernement fédéral ont fait cette annonce lors d’une conférence de presse, vendredi matin, à Belfast, à l'Île-du-Prince-Édouard.

Les changements proposés visent les services de traversier suivants :

  • Entre Wood Islands, à l'Île-du-Prince-Édouard, et Caribou en Nouvelle-Écosse
  • Entre Souris, à l'Île-du-Prince-Édouard,et les Îles-de-la-Madeleine, au Québec
  • Entre Digby, en Nouvelle-Écosse, et Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick

Lawrence MacAulay, député de Cardigan, affirme que la proposition ouvre le processus de contrat comme jamais auparavant.

À l’heure actuelle, le fédéral est le propriétaire de ces traversiers qu’il loue à des entreprises qui offrent le service. Il propose un nouveau modèle d’affaires selon lequel les entreprises seraient propriétaires des traversiers. Elles devraient aussi s’engager à long terme, voire pendant 20 ans, pour offrir le service.

La proposition n’est pour le moment qu’une demande d’information. Le gouvernement souhaite obtenir une rétroaction des entreprises.

Le fédéral donnera l’occasion au secteur privé de discuter de vive voix de sa proposition le 2 juin, à Gatineau, au Québec. Il prévoit aussi des réunions privées avec les entreprises du 10 au 21 juillet. Ottawa acceptera les commentaires du privé jusqu’au 31 juillet.

Avec les informations de Kevin Yarr, CBC

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.