Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La Russie intéressée à organiser les Jeux d'été de 2028

La Russie se prépare à déposer sa candidature pour organiser de nouveau les Jeux olympiques. C'est ce qu'a révélé vendredi le président du pays, Vladimir Poutine.

Le président Poutine a confié dans une entrevue à l'historien de l'olympisme David Miller que plusieurs villes russes sont prêtes à accueillir les Jeux d'été. Il a nommé Moscou, Sotchi, Saint-Pétersbourg et « peut-être » Kazan.

« Pour l'instant, nous ne ferons pas de déclaration spécifique, a-t-il indiqué. En 2014, notre pays a réussi à organiser des Jeux d'hiver à Sotchi.

« Je n'écarte pas la possibilité que la Russie décide de soumettre sa candidature pour l'obtention d'autres Jeux olympiques », a ajouté le président russe.

Moscou a déjà accueilli les Jeux de 1980, des Jeux marqués par le boycottage des Américains. L'Union soviétique avait à son tour boycotté les Jeux de 1984, en terre américaine, à Los Angeles.

Le Comité international olympique (CIO) votera le 13 septembre sur l'identité de la ville qui organisera les Jeux de 2024.

Los Angeles et Paris sont en lice. Et la ville perdante ne tentera pas sa chance en 2028, ce qui laisse la porte ouverte à une candidature russe.

Pas de dopage généralisé, selon le président

M. Poutine a aussi discuté dopage et des réformes en cours dans son pays.

« Je crois que le processus positif que nous avons enclenché, afin de réformer nos structures antidopage, est irréversible, a affirmé M. Poutine.

« Nous devons écouter les recommandations de l'Agence mondiale antidopage (AMA), parce que nous devons reconnaître que plusieurs cas de dopage se sont avérés. C'est inacceptable.

« La Russie est prête à s'impliquer de manière ouverte et cohérente au travail pour établir un système antidopage mondial efficace, a-t-il martelé.

« Encore une fois, j'aimerais réitérer quelque chose que nous avons toujours clamé : la Russie n'a jamais, au grand jamais, supervisé un système de dopage généralisé. Au contraire, nous luttons contre le dopage », a conclu Vladimir Poutine.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.