Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La période de scrutin en cours du Barreau du Québec menacée?

Radio-Canada a mis la main sur une requête qui devrait être déposée aujourd'hui au palais de justice de Montréal. Le document de 9 pages ne réclame rien de moins qu'une injonction provisoire puisse suspendre ou abréger les délais de la période de scrutin du Barreau du Québec, qui se déroule actuellement du 2 au 12 mai 2017.

Un texte de Pascal Robidas

Dans une déclaration sous serment, Me Jean-Yves Therrien prétend que Me Paul-Matthieu Grondin, l'unique adversaire de l'ancienne bâtonnière Lu Chan Khuong, a enfreint la Loi sur le Barreau en présentant sa candidature.

Selon l'article 10.1, il est écrit que tout candidat au poste de bâtonnier doit avoir été membre du conseil d'administration durant au moins une année.

Or, selon la requête obtenue par Radio-Canada, Me Paul-Matthieu Grondin n'aurait été élu au conseil d'administration que le 27 mai 2016. Lors de la période de mise en candidature, qui a pris fin le 28 mars dernier, il n'aurait cumulé qu'une dizaine de mois au sein du conseil d'administration du Barreau du Québec.

Questionné sur le fond de sa requête, Me Jean-Yves Therrien s'est défendu de vouloir paver la voie pour favoriser le retour de Me Lu Chan Khuong à la tête du Barreau.

Le but de la procédure est une question de transparence, de respect de la loi et des règles de procédure. Nous n’avons surtout pas besoin d’une autre saga judiciaire.

Me Therrien allègue que Me Grondin n'a pas dit la vérité aux membres du Barreau durant la période électorale en affirmant qu'il était membre du conseil d'administration depuis un an.

Mise en demeure

Le 30 avril dernier, Me Jean-Yves Therrien a mis en demeure Me Paul-Matthieu Grondin afin qu'il se retire volontairement de la course à la direction du Barreau du Québec.

Essuyant un refus catégorique, le plaignant juge nécessaire que le débat ait lieu avant la fin du dépouillement du vote électronique, qui aura lieu du 12 au 22 mai prochain.

Dans sa requête, Me Therrien réclame non seulement que la candidature de Me Paul-Matthieu Grondin soit déclarée sans effet, mais qu'il soit également condamné à verser 100 000 $ à l'organisme sans but lucratif Clinique juridique Juripop.

Selon nos informations, la requête qui doit être déposée aujourd'hui devrait être entendue en audience d'urgence lundi prochain en matinée.

Contacté par Radio-Canada, Me Grondin n'avait toujours pas réagi à la requête au moment de publication.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.