NOUVELLES
04/05/2017 10:36 EDT | Actualisé 04/05/2017 10:38 EDT

Des individus interrogés en lien avec la mort d'une Canadienne au Bélize

La police du Bélize a interrogé "quelques personnes", mercredi, en lien avec la mort par strangulation d'une Canadienne et de son ami de coeur américain, mais aucune arrestation n'a été faite.

Les corps de Francesca Matus, une Torontoise de 52 ans, et Drew DeVoursney, un Américain de 36 ans originaire de la Géorgie, ont été retrouvés lundi après-midi dans un champ de canne à sucre du district de Corozal.

La police avait indiqué mardi qu'ils étaient morts par strangulation et que le corps de Drew DeVoursney avait été retrouvé sur celui de Francesca Matus. Les deux corps étaient "dans un état de décomposition avancé".

David DeVoursney, qui se trouve au Bélize pour récupérer le corps et le rapatrier aux États-Unis, a déclaré à La Presse canadienne que la police avait "rencontré quelques personnes d'intérêt pour les interroger" au sujet des meurtres, mais a ajouté qu'il n'y avait eu "aucune arrestation jusqu'à maintenant".

Mme Matus et M. DeVoursney étaient disparus depuis mardi de la semaine dernière, après qu'ils eurent été vus quittant un bar, vers 23 h. Des dizaines d'expatriés canadiens et américains ont participé aux recherches.

Dimanche après-midi, le véhicule de Mme Matus a été retrouvé dans un champ de canne à sucre, à environ 15 kilomètres du bar.

Le détective Zamir Noh, de la police locale, a confirmé que les corps avaient été retrouvés tard lundi après-midi, dans un autre champ "pas du tout près du camion". Des autopsies effectuées mardi ont révélé comment ils sont morts.

Mme Matus devait rentrer au Canada mercredi dernier, mais lorsque son ami, Joe Milholen, est arrivé chez elle pour la conduire à l'aéroport, son véhicule était disparu et les portes de sa maison étaient verrouillées.

LIRE AUSSI:

» Une Canadienne trouvée morte au Bélize

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Enfants portés disparus au Québec Voyez les images