POLITIQUE
02/05/2017 06:11 EDT | Actualisé 02/05/2017 06:11 EDT

«13 Reasons Why»: le gouvernement du Québec préoccupé

Jay Asher/Instagram

La série télévisée 13 Reasons Why « contribuerait à fragiliser les jeunes plus vulnérables », selon un courriel obtenu par Radio-Canada et envoyé lundi par le gouvernement du Québec aux commissions scolaires, aux écoles privées et aux établissements de santé et de services sociaux.

Un texte de Mathieu Dion, correspondant parlementaire à Québec

Les ministères de la Santé et de l’Éducation ont jugé nécessaire d’aviser leurs réseaux de « situations préoccupantes en lien avec le suicide ».

L’une d’elles est la télésérie 13 Reasons Why (Treize raisons, en français), très médiatisée et en vedette sur le service de vidéo en ligne Netflix, qui raconte l’histoire d’une jeune femme s’étant enlevé la vie.

La missive met aussi en garde les établissements contre d’autres phénomènes semblables.

«Des tentatives de suicides ou des suicides, au Québec et ailleurs dans le monde, seraient déjà rattachés à ces phénomènes.» - Extrait de la lettre des ministères de la Santé et des Services sociaux et de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec

Besoin d'aide?

Tel-jeunes : 1 800 263-2266, texto : 514-600-1002

Centre de prévention du suicide : 1 866 APPELLE (277-3553)

Un appel à la vigilance

Le gouvernement invite le personnel des écoles à être attentif pour « repérer les indices de détresse chez les jeunes, les aider et les diriger vers l’aide ».

Le courriel mentionne également de bonnes pratiques à adopter afin de bien soutenir les personnes en souffrance. Tout est question de prévention et de bienveillance.

Les réseaux de la Santé et de l’Éducation sont finalement appelés à suivre et à documenter les situations vécues et à les communiquer à leur ministère respectif.

Le message est signé par Horacio Arruda, directeur national de santé publique et sous-ministre adjoint au ministère de la Santé et des Services sociaux, et par Anne-Marie Lepage, sous-ministre adjointe au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

Plus d'avertissements

En réaction aux nombreuses critiques, le service Netflix a annoncé lundi qu'il avait ajouté davantage d'avertissements aux internautes avant le premier épisode et « renforcé le message » tout au long de la série en vue de soutenir les personnes ayant besoin d'aide.

LIRE AUSSI:

» Une série dangereuse pour moi et tous ceux qui souffrent de troubles psychiques

» Une seule bonne raison de laisser votre ado regarder la série

» «13 Reasons Why» divise les experts en santé mentale

» Les 4 leçons à tirer de la série «13 Reasons Why» sur Netflix

Voir aussi:

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les nouveautés de la semaine sur Netflix Canada Voyez les images