NOUVELLES
01/05/2017 07:46 EDT | Actualisé 01/05/2017 08:00 EDT

Tunisie - Objectif Mondial-2018 pour le nouveau sélectionneur Maâloul

Le nouveau sélectionneur de la Tunisie, Nabil Maâloul, s'est fixé pour objectif la qualification au Mondial-2018, qui serait la première participation des Aigles de Carthage à une phase finale depuis 2006, lors de sa présentation à la presse lundi.

Maâloul, 54 ans, qui avait déjà dirigé la sélection durant quelques mois en 2013, a été nommé jeudi dernier à la suite du limogeage du technicien franco-polonais Henryk Kasperczak.

Devant la presse, l'ancien international tunisien a toutefois prévenu qu'il entendait s'appuyer sur le travail de son prédécesseur. "Je pense qu'on doit remercier M. Kasperczak parce que nous disposons de beaucoup de choses positives", a dit Nabil Maâloul, qui entend simplement procéder à "quelques retouches susceptibles d'apporter un plus".

Compte tenu de cette évaluation positive, "notre premier objectif est de nous qualifier pour la prochaine coupe du monde, (puis) pour la prochaine CAN", a-t-il avancé.

"Nous avons des profils de joueurs qui permettent de participer à ces compétitions", a assuré Maâloul.

Auteur du triplé Championnat-Coupe-Ligue des champions avec l'Espérance Tunis (EST) en 2011, le nouveau sélectionneur connaîtra son premier test officiel le mois prochain avec le début des qualifications pour la CAN-2019, face à l'Egypte.

Mais le principal rendez-vous interviendra en fin d'été lors d'une double confrontation avec la République démocratique du Congo, qui pourrait permettre à la Tunisie de se qualifier pour sa première Coupe du monde depuis l'Allemagne en 2006.

Fin janvier, les Aigles de Carthage ont été éliminés en quart de finale de la CAN-2017 par le Burkina Faso, après avoir écarté le voisin algérien en poule.

Ce sont finalement deux défaites en amical contre le Cameroun et au Maroc, fin mars, qui ont scellé le sort du Franco-Polonais Henryk Kasperczak.

str-gk/syd