Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

SpaceX lance un satellite espion secret pour le gouvernement américain

CAPE CANAVERAL, FL - MAY 01:  SpaceX Falcon 9 rocket launches from pad 39A on May 1, 2017 in Cape Canaveral, Florida.  The rocket is delivering a classified payload to orbit for the National Reconnaissance office.  (Photo by Joe Raedle/Getty Images)
CAPE CANAVERAL, FL - MAY 01: SpaceX Falcon 9 rocket launches from pad 39A on May 1, 2017 in Cape Canaveral, Florida. The rocket is delivering a classified payload to orbit for the National Reconnaissance office. (Photo by Joe Raedle/Getty Images)

SpaceX a lancé dans l'espace un satellite espion secret pour le compte du gouvernement américain.

La fusée sans équipage Falcon 9 a décollé lundi matin au Kennedy Space Center, en Floride. Il contenait un satellite secret du National Reconnaissance Office.

Quelques minutes après le décollage, le premier propulseur de l'appareil, qui avait terminé son travail, s'est dirigé vers la Base de lancement de Cap Canaveral, où il devait atterrir. SpaceX tente de récupérer la majorité des premiers propulseurs de ses appareils pour pouvoir les réutiliser.

Il s'agissait du quatrième propulseur de SpaceX à atterrir à Cap Canaveral. Un plus grand nombre s'est déposé sur une plateforme, dans l'océan.

La première fusée recyclée de l'entreprise a décollé le mois dernier.

Une tentative de décollage prévue dimanche avait dû être reportée à la dernière minute en raison d'un problème de capteur.

Les premières images du satellite Alsat-1B

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.