NOUVELLES
01/05/2017 06:48 EDT | Actualisé 01/05/2017 07:00 EDT

Nigeria: un soldat tué par un "gang criminel" dans le sud

Un soldat nigérian de la force déployée dans le Delta du Niger (sud du Nigeria) a été tué et trois autres blessés dans une attaque menée par un "gang criminel" dans l'Etat voisin d'Ondo, a annoncé lundi l'armée nigériane.

"Les troupes de l'opération +Delta safe+ (...) ont repoussé la nuit dernière une attaque contre une position militaire près de la localité d'Ajakpa dans les lagunes du sud de l'État d'Ondo", a déclaré Abubakar Abdullahi, porte-parole de la Joint Task Force, une section de l'armée nigériane active dans la région.

"Malheureusement, un soldat a payé le prix suprême de son patriotisme, tandis que trois autres souffrent de blessures par balle", a-t-il ajouté dans un communiqué, précisant que les blessés ont été hospitalisés.

L'attaque a été menée par "un chef de gang notoire, Ossy Ibori" qui possède un repaire pour se cacher dans la région, a-t-il ajouté.

Ossy Ibori et plusieurs membres de son gang ont été abattus lors des échanges de feu avec l'armée, a précisé le porte-parole. "Son corps a été identifié par des habitants de la région".

"Les gangs criminels dirigés par Ossy Ibori ont terrorisé certaines parties des Etats de Lagos, Ogun et Ondo" par le passé, commettant de nombreuses attaques et enlèvements, a également affirmé l'armée.

La force conjointe armée-police, la JTF, a été établie dans le delta du Niger - centre névralgique de la production de pétrole - et le long des cotes nigérianes pour combattre la criminalité, notamment celle liée au vol de brut et aux actes de piraterie maritime.

Depuis plusieurs années, les infrastructures pétrolières sont la cible de prédilection de groupes armés qui sabotent aussi régulièrement des pipelines et raffinent illégalement du brut.

str-cl/sba