NOUVELLES
01/05/2017 15:52 EDT

Michael Moore de moquera de Donald Trump sur une scène de Broadway

Le cinéaste et activiste Michael Moore consacrera un spectacle solo, The Terms of My Surrender (les termes de ma capitulation), au président Donald Trump cet été. Il sera au Belasco Theatre de Broadway, dès le 28 juillet, et ce pendant 12 semaines.

Michael Moore a promis lundi un spectacle approprié qui aura un ton urgent et subversif. Tout le contenu du spectacle ne sera pas écrit à l'avance, et le cinéaste pourrait accueillir sur scène des invités et inclure dans son numéro du contenu interactif.

Le spectacle ne sera pas uniquement une charge prolongée contre le président américain Donald Trump, a précisé Michael Moore par communiqué.

Le réalisateur veut aussi présenter le spectacle comme « une balade dans des États-Unis en folie et expliquer une fois pour toutes comment nous en sommes arrivés là ».

Le slogan du spectacle est « Un spectacle de Broadway peut-il pousser à la démission un président élu? ». Ainsi, Michael Moore espère que Donald Trump « ne sera pas président pour très longtemps » et « veut vérifier si son spectacle solo peut soulever assez de questions et le déranger ».

Il faut plus de satires contre Trump

Le cinéaste croit que les libéraux américains doivent embrasser la comédie comme un moyen d’arrêter l’élan de Donald Trump.

Nous avons besoin d’une armée de satiristes. Son [Donald Trump] est sa très très très mince sensibilité.

Michael Moore

Le hasard veut que le Belasco Theatre est situé à une dizaine de rues de la Trump Tower.

En octobre dernier, Michael Moore avait offert un film-surprise sur sa présence en territoire dominé par les partisans de Donald Trump durant la campagne électorale américaine.

Dans Trumpland, Michael Moore raconte son périple en Ohio, au cours duquel le spectacle solo qu'il devait donner au Midland Theater de Newark, « au cœur du pays de Trump », avait été annulé par le conseil d'administration de la salle.

En juillet dernier, Moore avait prédit la victoire de Donald Trump, au moment où les sondeurs et les experts accordaient la victoire à Hillary Clinton.

Le réalisateur engagé s'est fait connaître avec ses films Roger & Me (1989), Bowling for Columbine (2002) et Where to Invade Next (2015).