NOUVELLES
01/05/2017 03:47 EDT | Actualisé 01/05/2017 04:02 EDT

Le premier ministre japonais souhaite revisiter la Constitution du pays

TOKYO — Le premier ministre du Japon, Shinzo Abe, a promis de lancer un débat devant le Parlement dans l'espoir de revisiter la Constitution du pays, dont le premier jet avait été écrit par les États-Unis.

La charte démocratique et pacifique est entrée en vigueur il y a 70 ans, le 3 mai.

M. Abe, qui participait à un rassemblement sur la révision de la constitution organisé par des décideurs du parti au pouvoir et d'autres sympathisants, a déclaré lundi que le temps était venu de montrer au public à quoi devrait ressembler la charte idéale. Le premier ministre souhaite depuis longtemps amender la Constitution actuelle.

Les critiques de la charte adoptée en 1947 affirment qu'elle a été imposée par l'occupation américaine après la défaite du Japon lors de la Deuxième Guerre mondiale. Ils la jugent désuète et estiment que ses restrictions pacifiques rendent le pays vulnérables aux menaces croissantes à sa sécurité de la part de la Corée du Nord.