NOUVELLES
01/05/2017 03:30 EDT | Actualisé 01/05/2017 04:02 EDT

Le Pakistan démantèle un réseau de trafic d'organes

LAHORE, Pakistan — Les autorités pakistanaises ont démantelé un réseau de trafic d'organes, arrêtant deux médecins et leurs trois associés.

Mohammad Hammad, de l'agence d'enquête fédérale, précise que les médecins dirigeaient une clinique illégale depuis leur résidence, dans la ville de Lahore. Il ajoute que les suspects ont comparu lundi.

Les cinq individus ont été arrêtés lors d'une descente de police dans la clinqiue, où se trouvaient un donneur et un patient attendant un rein.

Selon M. Hammad, le patient avait payé 5 millions de roupies (65 000 $ CAN), alors que le donneur ne devait recevoir que 130 000 roupies (un peu moins de 1700 $ CAN) en échange de son rein.

Le Pakistan a adopté des lois strictes pour lutter contre le commerce illicite d'organes. Selon certains médias, il arrive fréquemment que des citoyens décident de vendre un de leurs reins, généralement pour rembourser des dettes.