NOUVELLES
01/05/2017 15:28 EDT

Le ministre de la Défense s'excuse publiquement

Dans un très court point de presse lundi, le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, s'est publiquement excusé d'avoir, lors de son séjour en Inde il y a deux semaines, exagéré l'importance du rôle qu'il a joué lors d'une opération engagée par les Forces armées canadiennes en Afghanistan.

Lors d'un discours prononcé à New Delhi le 18 avril dernier, l’ancien lieutenant-colonel a affirmé avoir été « l'architecte » de l'opération Méduse, une importante bataille menée en 2006 contre 1400 combattants talibans dans la province afghane de Kandahar. M. Sajjan a été reconnu avec distinction comme un excellent agent de renseignements lors de cette bataille.

« J’aimerais m’excuser pour mon erreur en décrivant mon rôle. Je voudrais me rétracter. J’en suis vraiment désolé. Je ne voudrais surtout pas diminuer l’importance du rôle qu’ont joué mes supérieurs et nos soldats lors de l’opération », a-t-il dit en point de presse à Ottawa.

Aux journalistes qui insistaient pour savoir pour quelle raison il avait fait une telle méprise, il a toutefois indiqué qu’il n’était pas là pour se justifier, mais bien pour « admettre ses erreurs ».

J’ai appris [du quiproquo]. Je veux maintenant aller de l’avant à continuer à servir [les Canadiens].

le ministre de la Défense Harjit Sajjan

À mots couverts, M. Sajjan a toutefois tenu à dire qu’il n’y avait pas de raison de ne pas lui faire confiance, car « je travaille très fort avec tous mes employés pour être sûr que nous avons la bonne information.[…] Pour prendre les bonnes décisions et faire les bonnes recommandations ».

Le ministre de la Défense a ainsi répété les excuses qu’il avait exprimées il y a quelques jours dans un communiqué envoyé à CBC. Dans ce communiqué, il soulignait notamment que la réussite de l’opération Méduse revenait surtout au général David Fraser, qui commandait à l’époque les forces canadiennes de l’OTAN dans le sud de l’Afghanistan.

De son côté, le général Fraser a vanté les mérites de Harjit Sajjan à maintes reprises dans le passé. Il l’a notamment qualifié de « meilleur atout canadien du renseignement sur le terrain » et a déjà déclaré que sa bravoure, son travail acharné et sa détermination avaient permis à la coalition armée sur place en Afghanistan de survivre.

L’opération Méduse s’est déroulée en septembre 2006. Selon le ministère de la Défense, elle était à l’époque « la bataille terrestre la plus importante jamais entreprise par l’OTAN ».