NOUVELLES
01/05/2017 17:53 EDT

Front commun pour de meilleurs services aériens aux Îles-de-la-Madeleine

Le maire des Îles de la Madeleine, Jonathan Lapierre , le député provincial des ÎIes, Germain Chevarie et la députée fédérale et ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, font front commun pour l'amélioration des services de transport aérien.

Les trois élus se sont retrouvés coincés ensemble à Gaspé, il y a quelques mois, en raison d’un vol retardé.

La discussion a vite porté sur les problèmes de la desserte aérienne et ils ont pris une décision, rapporte le maire des Îles, Jonathan Lapierre. « On s'est dit, poursuit M. Lapierre, qu’il fallait absolument qu'on puisse rencontrer les gens d'Air Canada avec une seule voix politique forte pour leur présenter notre lecture de la situation et demander des comptes. »

Selon les élus, le principal transporteur, Air Canada, annule 20 % de ses vols en direction ou au départ de l’archipel en raison de la météo, des bris mécaniques, etc.

Toutefois, quand le vol est annulé au départ de Montréal, de Québec ou de Gaspé, les passagers doivent en plus assumer les frais de logement et de repas, pour un, deux, trois jours et parfois plus. Du 15 au 19 décembre dernier, par exemple, 38 passagers des Îles se sont retrouvés coincés à Gaspé.

De plus, le service à la clientèle est absent ou totalement inadéquat, d’après les élus qui ont demandé des ajustements aux services. « La relation avec sa clientèle en termes d'information, d'accompagnement, de soutien, de la politique de la compagnie lors d'annulation de vols, c'est un ensemble d'éléments qu'on a tenus avec eux », explique le député Germain Chevarie.

Les élus soulignent que le transport aérien est un service indispensable pour relier l'archipel au reste du continent. Cela vaut notamment pour le transport des médicaments pour les Îles.

Les cinq dirigeants d'Air Canada, rencontrés par les élus, se seraient engagés à discuter avec leur sous-traitant Air Canada Jazz pour améliorer le service. Une réponse par écrit devrait parvenir aux élus.