NOUVELLES
30/04/2017 11:57 EDT | Actualisé 30/04/2017 11:57 EDT

Le pilote Mercedes Valtteri Bottas gagne le Grand Prix de F1 de Russie

Mark Thompson via Getty Images
SOCHI, RUSSIA - APRIL 30: Valtteri Bottas driving the (77) Mercedes AMG Petronas F1 Team Mercedes F1 WO8 leads Sebastian Vettel of Germany driving the (5) Scuderia Ferrari SF70H on track during the Formula One Grand Prix of Russia on April 30, 2017 in Sochi, Russia. (Photo by Mark Thompson/Getty Images)

Le pilote Mercedes Valtteri Bottas a remporté le Grand Prix de Formule 1 de Russie, dimanche, à l'issue d'une belle lutte contre le pilote Ferrari Sebastian Vettel.

Bottas, qui s'élançait de la troisième place sur la grille de départ mais qui s'est emparé des commandes de l'épreuve dès le premier virage, a du même coup signé sa première victoire en carrière en F1. Le Finlandais a ainsi préservé la séquence irrésistible de l'équipe Mercedes, qui est toujours invaincue à Sotchi depuis l'ajout de cette épreuve au calendrier en 2014.

Vettel a finalement accusé un déficit de seulement 0,6 seconde Bottas, tandis que son coéquipier chez Ferrari Kimi R?ikk?nen prenait la troisième place à 10,3 secondes derrière. L'autre pilote Mercedes, Lewis Hamilton, a éprouvé des ennuis de surchauffe et a abouti au pied du podium.

"Ç'a pris du temps, plus de 80 courses, a rappelé Bottas, qui a commencé sa carrière chez Williams en 2013. Ça en valait la peine."

Le Finlandais âgé de 27 ans s'était joint à l'écurie allemande après que le champion de l'an dernier, Nico Rosberg, eut annoncé à la surprise générale sa retraite.

Vettel, qui est parti de la position de tête, fulminait après que ses espoirs de rattraper Bottas se soient envolés en raison de la présence du retardataire de Williams Felipe Massa, qui a fini septième.

"Qu'est-ce que c'était que ça?", a crié l'Allemand sur les ondes de la radio de Ferrari après qu'il eut perdu de précieuses fractions de seconde en tentant de dépasser le Brésilien. Vettel a cependant retrouvé son sang-froid en grimpant sur le podium.

"Ça n'a pas d'importance, a commenté Vettel à propos de l'incident avec Massa. Il faut rendre hommage au héros du jour; félicitations Valtteri."

La deuxième place de Vettel signifie qu'il a creusé l'écart en tête du classement des pilotes à 13 points devant Hamilton.

Le pilote Red Bull Max Verstappen a complété le top-5, devant les pilotes Force India Sergio Perez et Esteban Ocon. Nico Hülkenberg (Renault), Massa et Carlos Sainz fils (Toro Rosso) ont amassé les derniers points disponibles.

Le Québécois Lance Stroll a commis un tête-à-queue dès le premier tour, mais il s'est bien repris et a terminé 11e.

Daniel Ricciardo fut la seule tête d'affiche à devoir abandonner, après que ses freins du côté arrière gauche de sa Red Bull eurent pris feu lors du sixième tour.

La course a été marquée par un seul accrochage spectaculaire, dès le deuxième virage, entraînant l'abandon des pilotes Renault Jolyon Palmer et Haas Romain Grosjean.

L'Espagnol Fernando Alonso a connu une autre journée décevante, puisque sa voiture McLaren a rendu l'âme pendant le tour de chauffe.

Le cirque de la F1 prendra une pause d'une semaine avant d'entamer la portion européenne "traditionnelle" de son calendrier avec la présentation du Grand Prix d'Espagne, à Barcelone, le 14 mai.

À VOIR AUSSI