NOUVELLES
28/04/2017 06:16 EDT | Actualisé 28/04/2017 10:04 EDT

Une poursuite pour empêcher l'utilisation du nom Jefferson Starship est déposée

SAN FRANCISCO — Un membre fondateur de Jefferson Starship a déposé une poursuite, jeudi, dans l'espoir d'empêcher certains de ses anciens camarades d'utiliser le nom du groupe pour de futurs spectacles et sur des objets promotionnels.

Le guitariste Craig Chaquico demande à un juge d'interdire à une nouvelle version du groupe Jefferson Starship d'utiliser le nom dans cette poursuite déposée à San Francisco. Il affirme que le groupe porte le nom sans permission et qu'il a utilisé son image pour faire la promotion des spectacles qu'il donnera d'ici le début de 2018.

La poursuite indique que les membres du groupe s'étaient entendus pour cesser d'utiliser le nom Jefferson Starship en 1985, après le départ du membre fondateur Paul Kantner.

Craig Chaquico avait permis à Paul Kantner d'utiliser le nom Jefferson Starship pendant plusieurs années, mais ce droit s'est dissous à la mort de celui-ci, en 2016, ajoute la poursuite.

Jim Lenz, un représentant de la nouvelle version de Jefferson Starship, n'a pas immédiatement répondu à un message lui demandant de commenter.

Le groupe a porté différents noms au fil des années, à commencer par Jefferson Airplane, qui a connu des grands succès grâce à des chansons comme «White Rabbit» et «Somebody to Love».

Craig Chaquico a joué avec Jefferson Airplane à quelques reprises avant la dissolution du groupe, en 1972. Plusieurs des membres ont par la suite formé Jefferson Starship en 1974, puis le groupe s'est séparé une décennie plus tard.

Craig Chaquico et d'autres membres ont alors formé un nouveau groupe, Starship, qui a enregistré le succès «We Built This City».