NOUVELLES
28/04/2017 10:13 EDT | Actualisé 28/04/2017 10:40 EDT

NBA: le prodige Lonzo Ball et son père ne trouvent pas chaussure à leurs pieds

Lonzo Ball, présenté à 19 ans comme l'une des futures sensations de la NBA, n'a pas convaincu les géants de l'équipement sportif Nike, Adidas et Under Armour alors que son omniprésent père leur réclamait un contrat mirobolant d'un milliard de dollars.

"Depuis le début, nous avons dit que nous ne voulions pas un contrat de partenariat", a expliqué vendredi LaVar Ball sur la chaîne de télévision ESPN.

"Nous voulons être un véritable partenaire et parvenir à un accord de +co-branding+ (deux marques travaillant ensemble, NDLR), mais les équipementiers ne sont pas encore prêts à lancer un tel modèle. Le secteur du taxi n'était pas prêt au modèle Uber", a poursuivi LaVar Ball qui a lancé la marque Big Baller autour de ses trois fils qu'ils voient dominer la NBA dans les années à venir.

"Imaginez la richesse de Tiger (Woods), Kobe (Bryant), Serena (Williams), (Michael) Jordan et LeBron (James) s'ils avaient osé lancer leur propre marque. Personne n'a encore eu sa marque, avant de passer pro, nous en avons une, j'ai trois fils, c'est pour cela qu'elle a tant de valeur", a avancé Ball pour justifier la somme d'un milliard de dollars.

Après une saison dans le Championnat universitaire (NCAA) à UCLA, son fils ainé, Lonzo, sera l'une des attractions en juin de la Draft 2017, la bourse annuelle où les franchises NBA recrutent les meilleurs joueurs universitaires et étrangers.

Ball devrait être choisi en 3e position par les Lakers, l'équipe de sa ville natale.

Son frère cadet LiAngelo va rejoindre UCLA, tandis que le plus jeune, LaMelo, est déjà considéré comme l'un des meilleurs lycéens des Etats-Unis.

Leur père multiplie depuis plusieurs mois les déclarations-choc et a assuré par exemple que son fils ainé sera un meilleur joueur que Stephen Curry, la star de Golden State.

jr/jcp