NOUVELLES
28/04/2017 13:37 EDT | Actualisé 28/04/2017 16:59 EDT

Le commissaire de la NFL ferme la porte au cannabis à usage médical

Le commissaire de la Ligue nationale de football (NFL), Roger Goodell, n'a pas changé son fusil d'épaule concernant une possible autorisation du cannabis comme substance antidouleur. Il est demeuré fermement opposé à cette éventualité, vendredi.

« Le cannabis a une nature addictive, il y a plusieurs aspects qui ne sont pas bons pour la santé à long terme des joueurs. Il faut prendre tout cela en considération », a-t-il expliqué sur les ondes d'ESPN Radio.

« Ce n'est pas juste qu'un joueur veuille se sentir mieux après un match. On veut vraiment aider nos joueurs sur cette question [des douleurs d'après-match], mais je veux être sûr que cela ne soit pas quelque chose pour lequel on nous tienne responsables plus tard », a martelé Goodell.

Des joueurs font régulièrement l'objet de contrôles antidopage positifs au cannabis, en reconnaissant avoir utilisé la substance plutôt que des antidouleurs afin de calmer leurs maux.

D'anciens joueurs appellent la NFL à consentir son autorisation et ont même lancé une procédure en justice contre le circuit pour avoir négligé leur santé à long terme, en plaçant le cannabis dans la liste des substances prohibées.

Selon Goodell, la NFL et l'Association des joueurs de la NFL (NFLPA) ont lancé de part et d'autre une étude sur la question.

« S'il y a un intérêt médical, ces experts nous le diront. Il y a des études indépendantes. On discutera alors avec eux, mais pour le moment, aucun ne nous a dit qu'un changement de règlement sur cette question était dans le meilleur intérêt des joueurs », a-t-il insisté.

Aux États-Unis, le cannabis est autorisé à usage médical dans 29 États.