NOUVELLES
28/04/2017 16:57 EDT | Actualisé 28/04/2017 16:59 EDT

De Grasse veut battre Bolt

Andre De Grasse s'est donné comme mission de battre Usain Bolt sur 200 mètres cet été.

Huit mois après les Jeux de Rio, l'athlète ontarien n'arrête pas de penser à ce 200 m olympique, remporté par Bolt.

« J'ai regardé la finale du 200 m au moins 10 fois, car j'aurais pu la gagner, dit De Grasse au service des sports de CBC. Et je continue à la regarder pour savoir ce qui n'a pas marché, les erreurs que j'ai faites, car je veux faire mieux. »

De Grasse veut faire mieux, certes, mais il veut surtout affronter à nouveau et battre Usain Bolt, la référence du sprint depuis deux olympiades.

« Je veux le battre avant qu'il prenne sa retraite. Si je pouvais y arriver, ça vaudrait cher à mes yeux », admet le jeune homme de 22 ans.

Le problème, c'est que Bolt a dit qu'il prendrait sa retraite après les Championnats du monde d'athlétisme de 2017, prévus au mois d'août à Londres.

« Pour être considéré le meilleur, je dois le battre, a affirmé De Grasse. Ce seront ses derniers mondiaux, ce sera dur, mais je veux tenter le coup, et gâcher sa fête. »

« Je veux pouvoir dire que je suis l'homme le plus rapide au monde, ce serait incroyable. Je ne sais pas comment je réagirais si j'y arrivais. Mais j'attends ce jour avec impatience », a-t-il admis.

Usain Bolt avait eu de bons mots pour Andre de Grasse à Rio

« Il va être bon, avait dit le champion jamaïcain. Il court comme moi. Il est lent à l'impulsion, mais quand il trouve sa vitesse, il va très vite. »

« Il peut améliorer son départ, être meilleur que le mien, car il est plus petit, ce qui va l'aider », avait précisé Bolt à Rio.

Donavan Bailey, ancien champion olympique canadien, n'est pas certain de l'intérêt de la démarche d'Andre De Grasse.

« Ce n'est pas de la boxe, a réagi Bailey. Moi, je compare l'athlétisme au golf. Andre doit rester dans son couloir, et écrire seul son histoire.

« Je ne crois pas en cette confrontation entre Andre et Usain, a-t-il affirmé. Il ne peut pas y avoir de rivalité tant que vous n'avez pas battu l'autre. »

« Andre peut connaître une super année, a ajouté Bailey. Il va continuer à montrer qu'il est un des meilleurs au monde, et Usain fait faire ce qu'il sait faire, et quitter la piste la tête haute. »