NOUVELLES
28/04/2017 07:58 EDT | Actualisé 28/04/2017 08:20 EDT

Croatie: la coalition gouvernementale a vécu, possibles nouvelles élections

Le Premier ministre croate, Andrej Plenkovic, s'est séparé vendredi du dernier membre de son partenaire de coalition, Bozo Petrov, signifiant la fin de cette coalition gouvernementale et de possibles nouvelles élections.

Bozo Petrov est le dirigeant de Most (Le pont), partenaire de la coalition gouvernementale, et est en outre le président du Parlement croate.

"Nous ne faisons plus partie de ce gouvernement", a déclaré Bozo Petrov lui-même à la presse.

Andrej Plenkovic, de l'Union démocratique croate (HDZ), s'était séparé jeudi à la surprise générale de trois ministres de Most, leur reprochant un manque de solidarité gouvernementale pour avoir voté contre un rejet par le gouvernement d'une motion de censure visant le ministre des Finances, Zdravko Maric.

Ce gouvernement de coalition a vécu six mois. La Croatie a connu deux élections générales ces dix-huit derniers mois.

Zdravko Maric est dans le viseur de l'opposition qui réclame sa démission, mettant en cause sa "crédibilité" dans la gestion de la crise suscitée par les graves difficultés que traverse le géant de l'agroalimentaire local, Agrokor, lesté d'une dette de six milliards de dollars de dette. Zdravko Maric était le directeur exécutif du groupe avant d'entrer au gouvernement.

La précédente coalition gouvernementale, composée également de la HDZ et de Most, n'avait tenu que cinq mois, tombant pour une affaire de conflit d'intérêt.

La HDZ dispose de 58 députés au Parlement, fort de 151 sièges. Mais Plenkovic s'est déclaré fort de pouvoir construire une nouvelle coalition sans l'appui de Most.

ljv/rob/pg/lpt