NOUVELLES
28/04/2017 01:42 EDT | Actualisé 28/04/2017 02:00 EDT

Chypre: une fillette enlevée par des hommes masqués, 4 arrestations

Une fillette de quatre ans a été enlevée par des hommes masqués devant son école dans la capitale chypriote, et quatre suspects ont été ensuite arrêtés, a indiqué vendredi la police.

Emmenée de force jeudi matin par des hommes à bord d'une jeep noire au moment où sa mère la déposait à l'école, la fillette reste introuvable.

Les autorités chypriotes ont lancé un mandat d'arrêt européen contre son père, de nationalité norvégienne et séparé de sa mère chypriote-grecque avec laquelle il se dispute la garde de leur fille. Il est domicilié en Norvège.

Selon des médias norvégiens, l'avocat du père a dit que la fillette se trouvait avec son père, sans en dire plus. "Mon client a dit qu'il avait été réuni avec sa fille et qu'ils allaient bien", a dit Morten Engesbak, cité par le journal Aftenposten.

Vendredi, la police a annoncé l'arrestation la veille au soir de quatre hommes, tous habitants de Nicosie. Elle pense avoir retrouvé au domicile de l'un d'eux le véhicule qui aurait servi au kidnapping.

Une vaste opération de recherche est en cours pour localiser la fillette. "La police est en alerte à tous les points de passage, les ports et les aéroports" de l'île, a dit le porte-parole de la police Andreas Angelides après l'enlèvement.

Mais la recherche est compliquée par la situation de l'île méditerranéenne, divisée depuis l'invasion en 1974 des troupes turques dans le tiers nord, en réponse à un coup d'Etat qui visait à rattacher le pays à la Grèce.

L'entité qui gère les affaires du nord de l'île est reconnue seulement par la Turquie et n'a pas d'accord d'extradition avec d'autres pays, dont la République de Chypre, qui administre la partie sud.

Plusieurs points de passage relient les deux parties de l'île, dont un dans la capitale divisée.

cc/vl/tp