NOUVELLES
28/04/2017 03:17 EDT | Actualisé 28/04/2017 03:40 EDT

Allemagne - L'ombre d'un doute pour le Bayern

Le Bayern peut-il tout perdre? Mathématiquement, Munich peut être champion d'Allemagne dès samedi, au soir de la 31e journée à Wolfsburg. A condition toutefois de mettre fin à la série noire de cinq matches sans victoire qui l'a sonné après l'élimination en coupe mercredi.

Pour remporter un cinquième titre consécutif dès ce week-end, le "Rekordmeister" (70 pts) doit aller gagner chez le 14e qui lutte pour son maintien et espérer que Leipzig (62 pts) ne gagne pas à domicile contre Ingolstadt, l'avant-dernier du classement.

"Nous n'allons leur faire aucun cadeau, nous allons nous battre pour chaque mètre de terrain et tout faire pour marquer des points", a promis l'entraîneur de Wolfsburg Andries Jonker.

Si l'affaire n'est pas pliée samedi, il restera ensuite trois journées à Munich, dont un périlleux déplacement à Leipzig, pour finir le travail.

Une formalité pour un club qui a de nouveau dominé la Bundesliga de la tête et des épaules cette saison? Peut-être. Mais le Bayern de Carlo Ancelotti va pour cela devoir se réveiller de son cauchemar du mois d'avril.

Après une surprenante défaite en championnat à Hoffenheim à son entame, le patron du club Karl-Heinz Rummenigge plaidait la thèse de l'accident: "Nous devons maintenant faire en sorte de vivre les plus belles semaines de l'année. J'espère que nous allons sortir victorieux de ces journées très chaudes".

Trois semaines plus tard, le Bayern ressort du champ de bataille en lambeaux: éliminé dans la confusion de la Ligue des champions par le Real (1-2, 2-4 a.p.), humilié à domicile en demi-finale de coupe d'Allemagne par Dortmund (2-3), et toujours pas sacré champion à quatre journées de la fin de la Bundesliga.

- Moins bien que Guardiola -

"Il est trop tôt pour faire un bilan de la saison, le moment n'est pas facile", a plaidé Ancelotti, le coach italien aux trois C1 recruté à prix d'or à l'intersaison pour succéder à Pep Guardiola.

Mais il n'est, malheureusement pour lui, pas trop tôt pour comparer: le Catalan avait quitté le club après trois titres de champion dont deux doublés coupe/championnat, et surtout trois qualifications consécutives pour les demi-finales de la compétition reine européenne. Pour sa première saison, l'ancien entraîneur du Real et du Paris SG est loin du compte.

Son patron Rummenigge, qui s'est exprimé vendredi dans le quotidien Bild, refuse pour l'instant de céder à la panique et de lâcher l'Italien: "Carlo est un excellent entraîneur, très expérimenté. La durée de son contrat est connue (jusqu'en 2019, ndlr) et nous n'allons pas discuter de ça", a-t-il dit.

Car il reste à aller chercher un titre de champion, que personne n'a vraiment disputé au Bayern cette saison, même si le promu Leipzig a suivi le rythme jusqu'à la trêve hivernale. Le RB ne se fait aucune illusion sur ses chances de réussir un hold-up de dernière minute, mais sait en revanche qu'il peut assurer dès samedi contre Ingolstadt sa qualification directe pour la phase de poules de C1.

Si le RB gagne, et que Hoffenheim, quatrième avec 55 pts, perd dimanche à domicile contre Francfort, l'affaire sera dans le sac. Sinon, les joueurs de Red Bull devront lutter jusqu'au bout pour le podium, puisque le Borussia Dortmund, troisième avec 56 pts, reste menaçant.

Ousmane Dembélé et ses coéquipiers reçoivent samedi Cologne. Sur un nuage après leur victoire à Munich en coupe, ils semblent avoir surmonté -- sur le terrain tout au moins -- les conséquences de l'attentat du 11 avril, qui a failli décimer l'équipe et fait un blessé, le défenseur Marc Bartra, puis provoqué leur élimination contre Monaco en C1.

Le programme (heures GMT+1):

Vendredi:

(20h30) Leverkusen - Schalke

Samedi:

(15h30) Dortmund - Cologne

Mayence - Mönchengladbach

Brême - Berlin

Darmstadt - Fribourg

Leipzig - Ingolstadt

(18h30) Wolfsburg - Bayern

Dimanche:

(15h30) Augsbourg - Hambourg

(17h30) Hoffenheim - Francfort

Classement: Pts J G N P bp bc dif

1. Bayern Munich 70 30 21 7 2 73 17 56

2. Leipzig 62 30 19 5 6 56 31 25

3. Dortmund 56 30 16 8 6 65 35 30

4. Hoffenheim 55 30 14 13 3 57 32 25

5. Hertha Berlin 46 30 14 4 12 38 35 3

6. Fribourg 44 30 13 5 12 38 52 -14

7. Werder Brême 42 30 12 6 12 50 51 -1

8. Cologne 41 30 10 11 9 43 37 6

9. Eintracht Francfort 41 30 11 8 11 32 34 -2

10. Mönchengladbach 39 30 11 6 13 39 44 -5

11. Schalke 04 38 30 10 8 12 39 35 4

12. Leverkusen 36 30 10 6 14 43 46 -3

13. Mayence 33 30 9 6 15 39 49 -10

14. Wolfsburg 33 30 9 6 15 30 43 -13

15. Hambourg 33 30 9 6 15 30 55 -25

16. Augsbourg 32 30 8 8 14 29 49 -20

17. Ingolstadt 28 30 8 4 18 33 54 -21

18. Darmstadt 21 30 6 3 21 23 58 -35

Ndlr: Les 3 premiers sont qualifiés directement en Ligue des champions et le 4e passe par un tour de barrage de la C1.

Le 5e du championnat et le vainqueur de la Coupe d'Allemagne entrent directement en Europa League tandis que le 6e passe par les qualifications de la C3.

L'Allemagne peut avoir un autre représentant en C3 selon le résultat de la finale de la Coupe nationale.

Les deux derniers du championnat (17e et 18e) sont relégués en D2, le 16e dispute les barrages aller-retour avec le 3e de D2.

cpb/cd