NOUVELLES
27/04/2017 03:43 EDT | Actualisé 27/04/2017 03:43 EDT

United Airlines conclut un accord à l'amiable avec le passager expulsé

United Airlines et le passager exclu violemment d'un de ses vols sont parvenus jeudi à un accord à l'amiable, ce qui va éviter un procès à la compagnie aérienne.

L'accord a été annoncé jeudi par les avocats du voyageur dans un communiqué: "David Dao est parvenu à un accord à l'amiable avec United Airlines pour les blessures reçues le 9 avril", écrivent Thomas Demetrio et Stephen Golan.

Ils précisent que l'une des conditions posées par la compagnie aérienne est que le "montant (du dédommagement) reste confidentiel".

LIRE AUSSI:

» United Airlines dédommagera tous les passagers

» Ce prof de Jiu-Jitsu vous apprend à réagir si vous êtes traîné au sol comme le passager de United Airlines

» «United Airlines, F*** you», la fausse pub pour se moquer de la compagnie aérienne

David Dao, un médecin américain de 69 ans d'origine vietnamienne, avait été brutalement expulsé le 9 avril d'un vol surbooké en partance pour Louisville, dans le Kentucky, une scène filmée par d'autres passagers qui avait fait le tour du web et entraîné une vague de condamnation internationale.

L'incident avait causé une grave crise de relations publiques pour United, qui a finalement décidé de moins recourir à la surréservation et va offrir désormais jusqu'à 10.000 dollars à des passagers acceptant de céder leur place volontairement lorsque l'avion est plein.

"Nous sommes heureux d'être parvenus à un accord", a réagi jeudi United Airlines sans autre commentaire.

A Wall Street, le titre perdait 1,08% à 70,56 dollars moins d'une heure avant la clôture.