NOUVELLES
27/04/2017 17:03 EDT | Actualisé 27/04/2017 17:05 EDT

Saint-Donat-de-Rimouski n’a plus d’épicerie

Les résidents de Saint-Donat-de-Rimouski déplorent la fermeture de la seule épicerie et du seul café de leur village. La disparition de ces services de proximité vient s'ajouter à la fermeture de la Caisse populaire et à la diminution des heures d'ouverture du bureau de poste.

Un texte d’Édith Drouin

Les habitants du village avouent qu'ils faisaient la majorité de leur épicerie à l'extérieur du village, puisque les choix au supermarché local étaient limités. Ils s’en servaient surtout pour dépanner.

Ce service était toutefois essentiel pour plusieurs résidents, qui dénoncent la situation.

Nous on trouve ça particulièrement triste, parce que c’est un service de proximité qu’on utilisait souvent.

Raphaël Bernier, résident de Saint-Donat de Rimouski

C’est comme si ça rapetissait Saint-Donat. On aurait toujours besoin de quelque chose qui mettrait un peu de la vie, parce que là, il commence à ne plus avoir grand chose à Saint-Donat.

Jacqueline Rodrigue, résidente de Mont-Comi

M. Bernier souligne également que le café était un des seuls, sinon le seul lieu de rassemblement dans le village.

De son côté, le citoyen Réjean Lévesque souligne l’incohérence de la situation, alors qu’une classe a dû être ajoutée dans l’école primaire du village parce qu’il y avait trop d’enfants.

C’est une incongruence là, l’augmentation du nombre d’élèves à l’école et une diminution des services dans la municipalité.

Réjean Lévesque, résident de Saint-Donat-de-Rimouski

Il ajoute que cette perte touchera surtout les personnes âgées, qui sont souvent moins mobiles.

Un commerce viable

Si l’épicerie a fermé ses portes, ce n’est pas pour des raisons financières, selon le maire de Saint-Donat-de-Rimouski.

L’épicerie et le café sont viables, c’est fonctionnel, les chiffres le prouvent. Si ça a fermé, ce n’est pas une question d’affaires, c’est une question personnelle au niveau des exploitants qui étaient là.

Olivier Gillet, maire de Saint-Donat-de-Rimouski

Il affirme que des discussions sont en cours pour relancer le commerce sous forme de coopérative. Une idée avec laquelle tous les résidents rencontrés par Radio-Canada se sont dits favorables.